Comment Mixer (DIFFÉREMMENT) Avec des Stems, des Remix Decks ou en « Live » :

Vous pouvez avoir envie de ne pas (ou de ne plus) mixer de manière « traditionnelle », c’est-à-dire avec 2 à 4 platines CD, vinyles, ou decks dans un logiciel DJ…

 

Soit parce que vous avez fait un peu le tour des possibilités que ces supports vous offrent, soit parce que vous voulez vous essayer à d’autres approches du DJing et / ou de la production musicale…

 

3 alternatives existent et peuvent vous intéresser :

– le mix « multicanal » (avec les Stems),

– le mix étendu avec les Remix Decks de Traktor,

– le « Live ».

 

Voici les principales différences :


comment mixer stems remix decks live

Le mix « multicanal » avec les Stems :

Pour mixer en multicanal, il n’existe (à ce jour) qu’un seul moyen : utiliser le format audio développé par Native Instrument, le format « Stems », utilisable dans Traktor.

 

Ce format audio spécifique est lisible de 2 façons :

1/ Comme un morceau habituel (avec l’extension de fichier .mp4), c’est-à-dire que tous les instruments du titre sont lus en une seule et unique piste.

2/ Comme un ensemble de 4 pistes audio distinctes (ou canaux, d’où le terme « multicanal »), sur lesquelles on peut agir indépendamment l’une de l’autre.

Les instruments présents sur ces 4 pistes sont choisis par l’artiste qui a créé le morceau, et peuvent être par exemple :

– Une piste d’instrus rythmiques (kick, snares, hit-hat…),
– Une piste pour la ligne de basse,
– Une piste pour les instrus mélodiques (violons, orgue, synthés…),
– Une piste pour les FX (bruitages, autres petits sons…).

 

L’intérêt et le potentiel pour un DJ est énorme : vous pouvez retirer la basse du titre 1 et la remplacer par celle du titre 2, sans toucher aux autres instrus !

Ou encore : appliquer un echo sur la voix du titre 1 mais pas sur son kick, ni ses FX, ni sa basse

Bref, on peut faire des trucs carrément propres !    😀

Checkez cette vidéo et celle-ci qui vous donnent des idées pour mixer en multicanal !

 

Pour bien vous servir des Stems, vous avez des contrôleurs DJ spécialement créés pour ça, comme le Kontrol D2, le Kontrol S5, le gros Kontrol S8

Comment mixer avec des Remix Decks :

Les Remix Decks présents dans Traktor (on trouve aussi des équivalents dans d’autres logiciels DJ) vous permettent de compléter et d’enrichir vos mixes DJ traditionnels.

Vous n’êtes alors plus limité à utiliser de 2 à 4 decks : vous pouvez ajouter des boucles d’instruments en restant calé sur le tempo du ou des titres en cours de lecture…

Vous pouvez aussi lancer un sample quel qu’il soit à tout moment : une a cappella, un FX uplifter, un bruitage original, un compte à rebours, un « DJ drop »…

Vous pouvez également jouer en « finger drumming » par dessus un mix, en jouant des instrus note par note par exemple…

=> Regardez des vidéos de DJ Enferno sur Youtube, vous allez voir ce que ça peut donner (attention ça envoie du LOURD ^^ !!!)    🙂

 

Les Remix Decks viennent donc compléter le potentiel d’un mix sur decks « normaux » (ou même sur CD ou vinyles), mais ils ne sont pas prévus pour les remplacer à 100% (mieux vaut vous mettre au « Live » dans ce cas là !).

 

Des contrôleurs USB adaptés sont prévus pour bien utiliser les Remix Decks : le Kontrol F1, le Kontrol D2, et équivalents chez les autres constructeurs…

Le « Live » et ses particularités :

Là, on n’est plus dans du DJing, mais vraiment dans de la production musicale « pure et dure », car vous avez la possibilité de créer vos compos (sound design, beats, arrangement, mixage / mastering…) entièrement !

 

On retrouve généralement deux façons de Liver :

1/ Une piste audio contenant tous les instrus et qui dure toute la durée du set est lue en continu, et on rajoute des traitements (flanger, beat repeat, gate…) par dessus en temps réel.

2/ Des boucles de 16 temps (par exemple) sont lues, et ne contiennent qu’un instrument, ou qu’un groupe d’instruments (ensemble rythmique, ensemble mélodique…).

On fait alors évoluer le set en ajoutant et en enlevant des boucles à la lecture, et en jouant avec des effets en parallèle.

 

Vous pouvez Liver sur machines (sampler, synthés, boîtes à rythmes…) ou sur logiciel comme Ableton Live avec un contrôleur USB (Push, APC 40 mk2…).

Certains artistes vont même jusqu’à jouer un set complet uniquement en finger drumming, c’est-à-dire note par note, avec une MPC ou un launchpad ! 🙂

 

 

Voila, j’espère que ces infos vont vous aider à mieux appréhender les alternatives au mix classique

A vous de jouer maintenant !   :p



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...