Comment Mixer en Exploitant (DIFFÉREMMENT) les 4 Decks de Votre Logiciel DJ :

Si vous mixez en utilisant un logiciel DJ comme Traktor, Virtual DJ ou encore Serato DJ, vous avez accès à 4 decks (sans compter les Remix Decks de Traktor ou équivalents chez les autres logiciels).

Cela vous ouvre énormément de portes pour développer votre créativité et enrichir vos sets DJ intelligemment !

Voici quelques idées de techniques de mix à tester, voire à combiner entre elles pour multiplier encore les possibilités :


comment mixer

Préparez vos titres en avance

Vous pouvez gagner du temps en mixant sur 4 decks plutôt que sur 2, en anticipant et en préparant vos titres suivants bien en avance.

Pendant que le break du titre joué sur le deck 1 est entendu par le public, vous pouvez préparer (caler le tempo, placer un point CUE ou une loop…) les 3 prochains titres de suite, via les decks 2, 3 et 4.

Vous avez alors toujours une bonne longueur d’avance, et cela peut vous être très utile…

Cette technique de mix vous permet, si vous l’exploiter pleinement, de changer radicalement votre approche du DJing, car vous pouvez alors enchaîner vos titres à une vitesse folle !

Vous pouvez vous permettre de ne passer que des passages très brefs de vos titres, et donc de renouveler sans cesse l’intérêt du public !

Ajoutez des samples à votre set DJ

Vous pouvez utiliser les deux decks de base pour mixer de manière classique, et utiliser le troisième – voire aussi le quatrième – deck uniquement pour lancer des samples à la volée.

Il peut s’agir :

De courts « FX » pour agrémenter vos titres d’origine.

D’a cappellas (des samples vocaux) pour rajouter des chants, des paroles ou encore juste des bribes de sons de voix.

D’enregistrements de sons d’ambiance (bruits de foule, sons d’un environnement particulier…), pour enrichir vos breaks.

D’un « DJ drop«  pour annoncer votre arrivée aux platines.

– …

Pour aller plus loin, vous pouvez ajouter des effets (flanger, echo, beat-repeat…) sur ces samples sans affecter le titre d’origine ^^

Utilisez des boucles et des CUES

Lorsque vous mixez, vous pouvez jouer votre titre en cours de lecture aussi sur le 3ème deck mais sans que le public ne l’entende.

Vous pouvez alors créer une boucle de 2, 4 ou 16 temps sur ce morceau dupliqué en prenant soin de bien choisir le passage à boucler.

Il peut s’agir d’un passage vocal qu’on reconnait clairement, ou encore d’une montée d’énergie avec un FX « uplifter » (aussi appelé « riser ») par exemples…

Vous pouvez ensuite mixer cette boucle avec le titre d’origine (qui est lu sur le 1er deck), et vous amuser à jongler de l’un à l’autre…

Cette démarche est aussi possible en utilisant des points CUE à la place des loops    😉

Dédiez un deck au scratch

Vous pouvez dédier le deck 3 ou 4 au scratch, même si vous ne vous en servez que de temps en temps pendant vos sets DJ.

L’avantage, c’est de garder un certain confort, car il s’agit d’un complément occasionnel à vos 2 decks de base, sans jamais vous gêner pendant que vous mixez vos titres normalement ^^



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici