L’approche optimale pour devenir DJ producteur pro (3 phases) :

devenir DJ producteur pro


Quand on veut apprendre une discipline, comme la musique au sens large, la production musicale (M.A.O.) ou le DJing en particulier, on peut être amené à passer par différentes étapes…

Et pour chaque étape, la façon optimale de progresser n’est pas forcément la même !

Dans les lignes qui suivent, je vais te partager un exemple de parcours à suivre pour devenir DJ producteur professionnel en partant de zéro…

… et comment ton apprentissage peut se dérouler suivant 3 phases bien distinctes…

Phase 1 : la découverte de la discipline :

Au début, on ne connait presque rien à la discipline qu’on souhaite aborder.

Donc l’idée c’est déjà d’avoir une idée plus précise de quoi il en retourne, et en quoi cette discipline peut nous aider et / ou nous faire kiffer (elle peut devenir une vraie passion… qui rend ACCRO ! 😀 ).

On va donc plutôt chercher une approche globale, un survol de l’ensemble de la discipline visée, et on va tenter de définir la grande direction à suivre.

Par exemple, débuter en musique électronique pour devenir DJ producteur va consister à préciser quels sont les tenants et les aboutissants de cette passion :

– apprendre à mixer des morceaux sur platines USB,

– composer des morceaux sur un logiciel de M.A.O. (un D.A.W.),

– faire masteriser ses morceaux en studio avec un ingénieur du son,

– partager ses mixes DJ et ses morceaux sur les réseaux sociaux,

– se connecter avec des artistes, des DJ, des producteurs, des organisateurs d’événements,

– …

Au départ, on peut donc creuser un peu pour se faire une idée encore assez large et théorique des compétences à acquérir pour devenir DJ producteur.

Puis, on commence à pratiquer, et pour cela, être guidé par quelqu’un de plus avancé que soi permet de gagner en clarté, et de progresser bien plus vite !

Suivre des formations DJ et M.A.O. (comme la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR) peut te faire économiser un temps précieux, mais aussi pour t’éviter de galérer en restant seul et sans accompagnement.


Phase 2 : le focus temporaire :

OK, à ce stade, tu as déjà mis en pratique pas mal de choses…

Tu as sans doute déjà mixé plusieurs fois en public (ou au moins chez toi), tu as peut-être créé quelques morceaux, tu as sans doute convaincu plusieurs personnes de te suivre sur tes réseaux sociaux…

Génial ! ^^

Mais tu en veux plus…

Tu n’es pas satisfait car tu as soif d’apprendre plus, et de progresser sans cesse… (enfin j’espère !! 😀 )

Mais peut-être que tu passes par une phase où tu as l’impression de stagner un peu…

De tourner un peu en rond, ou en tout cas de ne plus progresser aussi vite qu’à tes débuts.

Si ça te parle ce genre de « traversée du désert » comme on dit, c’est normal, et ça arrive à pas mal de gens qui on passé la phase 1 de découverte de la passion.

Et même en regardant des tutos sur Youtube, en lisant des livres ou des articles de blog, tu fais des mini-progrès de temps en temps, mais globalement c’est pas fou.

Si tu vis cela, essaie d’aborder ta progression sous une approche systémique (OK, je commence à sortir du vocabulaire compliqué et des concepts abstraits, mais reste avec moi, je t’explique tout ! ^^ ).

Pour passer au niveau supérieur en musique, tu peux considérer tout ce que tu fais comme un système composé de plusieurs pièces imbriquées les unes aux autres, et avec des processus et des interactions (attennnnnnds, reste avec moi, j’explique le truc ! ^^ ).

Par exemple, pour que tes morceaux de musique soient appréciés de ton audience, il faut que :

1/ Le thème mélodique et vocal de ta compo déchire tout.

2/ L’arrangement et les orchestrations soient propres et bien réalisés, pour captiver et maintenir l’attention des auditeurs tout au long du morceau.

3/ Le mixage et le mastering doivent être nickels pour que ton morceau sonne bien sur tous les types d’enceintes.

4/ Le morceau doit être correctement et suffisamment partagé sur internet pour atteindre un maximum d’auditeurs.

5/ … (je m’arrête là, mais on pourrait continuer la liste).

Chacune de ces pièces joue un rôle majeur dans la réussite globale…

… et si tu te foires dans la réalisation de l’une d’entre elles, c’est tout le rendu final qui va en pâtir ! 🙁

Ce que j’appelle aborder ta progression de manière systémique, c’est chercher le maillon le plus faible dans le système (= dans ton processus de création de morceaux)…

… puis travailler dessus en focus temporaire jusqu’à atteindre un certain palier de satisfaction (en terme de qualité de rendu sonore par exemple, ou encore en terme d’originalité artistique).

Exemple pour illustrer :

Tu t’es rendu compte que dans ton processus global, tout va à peu près bien… SAUF tes thèmes mélodiques qui sont vraiment bof, pas terribles, et qui, du coup, plombent tout le reste du projet…
OK, tu as trouvé le maillon faible du système => Tu focalises alors ta progression spécifiquement sur CETTE compétence précise (l’écriture de mélodies), jusqu’à avoir atteint un niveau suffisant pour que tes mélodies ne soient plus le maillon faible.

Puis, tu passes au maillon faible suivant, et ainsi de suite…

L’avantage d’avoir accès à la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR (qui inclus plus de 45 formations en DJing, en production musicale, en music business, ou encore en organisation de travail…) c’est que tu peux progresser sur n’importe quel aspect, quand tu le souhaites, en fonction de ton niveau actuel ! 😉


Phase 3 : l’assemblage des connaissances :

Là, on passe à un niveau plus pro, et il est très probable que plusieurs années de pratique en M.A.O. et / ou en mix DJ se soient écoulées.

Une fois que tu as bien creusé les maillons faibles de ton système global, tu es allé loin dans ta compréhension théorique et dans la mise en application de tes connaissances.

L’idée, maintenant, c’est de réunir toutes ces 1001 infos / astuces / habitudes / compréhensions dans un workflow (une organisation de travail) complètement customisé à TA façon.

Cela t’aide à composer tes morceaux, à enregistrer tes mixes DJ, ou encore à distribuer ta musique sur internet en étant plus rapide, plus efficace, plus productif…

… mais aussi en faisant les choses à TA manière, ce qui participe à peaufiner ta signature musicale unique.

Le but c’est que le maximum de bons réflexes appris deviennent inconscients, et que tu puisses faire confiance à ton intuition pour développer ta musique de la meilleure façon possible.

Pour te guider dans le processus de production musicale de l’idée à la commercialisation de tes morceaux, tu peux appliquer le workflow détaillé dans la Méthode SHURIKEN (notre cursus phare en M.A.O.), inclus dans la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR.

Et pour passer pro sur les techniques DJ (effets, loops, psychologie du dancefloor…) et vivre de ta musique (décrocher des bookings, faire des partenariats avec des personnes clés, vendre tes prestations plus cher…), tu vas trouver plus de 34 formations dédiées à ces thématiques !

Tout est dans la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR, clique ici pour voir : https://la-guerre-des-potards.com/masterclass



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici