Tuto DJ : Gérez Votre Collection de Morceaux COMME UN BOSS :

Plus vous avez de morceaux à mixer, et plus ça devient chaud de vous y retrouver parmi tous vos bébés !

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir ma méthode de classement de titres, que j’ai améliorée plusieurs fois à force de l’utiliser…

Il s’agit d’un système complet, EFFICACE, qui fonctionne bien, mais qui, en revanche, demande un peu de discipline (on n’a rien sans rien !).

Explications :


tuto dj tracks

Le processus à appliquer systématiquement :

A chaque fois qu’un nouveau morceau rentre dans votre « système » (votre collection de titres), il doit passer par ces étapes :

 

– Vérification de la qualité du fichier audio : je n’accepte que des fichiers non compressés (donc jamais de MP3, même en 320 Kbits / s !).
Si besoin, je converti le fichier pour l’avoir en WAVE 16 bits 44100 Hz (le standard lisible par tous les lecteurs CD et logiciels).

 

– Une écoute attentive du morceau dans son intégralité : pour vous assurer qu’à aucun moment le son ne bug, ne saute s’il s’agit d’un vinyl, ou ne présente de souci.
Ce serait con de le découvrir en même temps que votre public…   :p

 

– Détection du tempo et de la tonalité : avec un logiciel comme Mixed in Key, Traktor, Rekordbox…
Vous pouvez inscrire ces infos directement dans le nom du fichier    😉

 

– Archivage du fichier dans le dossier qui correspond à son tempo, par tranche de 5 BPM.
Exemple : une track à 128 BPM ira dans le dossier « 130 BPM », une track à 126 BPM ira dans le dossier « 125 BPM »…

 

– Renommage du nom du fichier avec cette nomenclature : « Tonalité___Tempo___Nom-Du-Morceau___Nom-De-L-Artiste___16bits ».
Exemple : 11A___200___Its-Me-Bitches___DJ-Mutante___16bits

 

– Sauvegarde du fichier prêt à mixer sur un serveur en ligne.

La puissance de ce système :

Comme je vous l’ai dis, c’est un peu « procédural » et ça demande un peu de discipline, mais croyez-moi, ça paie !   🙂

 

Vous vous retrouvez avec votre collection de tracks hyper bien cataloguées, prêtes à mixer en toute sérénité, et avec les infos de tempo et de tonalité directement visibles    🙂

 

Le fait de sauvegarder vos fichiers sur un serveur en ligne (sur un hébergement de type FTP, sur Dropbox, ou tout autre service qui stocke vos fichiers dans le « cloud ») vous garantie une bonne sécurité !

L’outil idéal pour gérer vos tracks :

Pour gérer tout ce processus facilement, je vous ai préparé un outil spécialement conçu sur-mesure…

C’est celui que j’utilise tout le temps depuis un bon moment déjà !

 

Il vous permet de suivre précisément où vous en êtes dans le traitement de chacun de vos morceaux, sans vous prendre la tête, et surtout sans vous perdre si vous avez pas mal de bébés ^^

 

Il s’agit du « Tracks Manager », et s’il vous intéresse, vous pouvez le trouver dans la formation DJ « Le Dojo » (au Niveau 9) accessible sur cette page : https://la-guerre-des-potards.com/dojo-pdv/

 

Cet outil à télécharger (compatible MAC et PC) est personnalisable à votre guise, et facile à prendre en main, afin que vous puissiez gagner du temps dès maintenant…    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...