Prévoyez (TOUJOURS) des Titres SUPPLÉMENTAIRES Pour vos Sets DJ Pour ces 3 Raisons :

Quand vous êtes invité à mixer en public, vous prévoyez de jouer un set DJ qui peut être complètement improvisé sur le moment, ou au contraire, déjà bien préparé

Chacun a ses habitudes et ses préférences concernant cette approche, mais dans tous les cas, vous avez au moins une vague idée des titres que vous envisagez de mixer.

Car vous connaissez d’avance le contexte de votre booking, et le style musical attendu : une soirée Dubstep, Techno, Hardcore…

Et si vous voulez assurer jusqu’au bout, vous devriez ramener des titres supplémentaires, au-delà de ceux de votre set DJ de base…

Normalement, vous n’êtes pas censé jouer ces titres, ils sont à prévoir pour gérer des situations particulières

En voici 3 :


sets dj

Pouvoir mixer plus longtemps que prévu :

Généralement, un set DJ pour une prestation typique en soirée dure aux alentours d’une heure, à plus ou moins un quart d’heure prêt.

Quand tout se passe bien, vous enchaînez après le DJ précédent, et quand vous terminez votre set, le DJ suivant prend le relais…

Mais des fois ça ne se passe pas aussi bien malheureusement.

Un DJ (ou un « liveur ») peut avoir une couille avec son matériel, par exemple son ordinateur qui bug juste quand il ne faut pas…

Ou encore qui refuse de démarrer (histoire vécue par un collègue qu’on avait booké) !

Mais les soucis peuvent être d’autres natures, comme un câble manquant pour pouvoir faire jouer le DJ suivant (histoire perso vécue)…

Et dans ce cas-là, qu’est-ce qu’il se passe, sachant que le DJ qui joue actuellement est en train de terminer son set ?

Réponse : c’est LA MERDE !

En tant qu’organisateur de soirées, vous avez d’un coup un moment de panique

Le but étant de ne surtout pas avoir de coupure sonore, ce serait la loose pour le public !

Et le temps de trouver une solution, par exemple de modifier le line-up pour faire passer le DJ d’encore après immédiatement, il faut que le son continue de tourner

Dans cette situation, si vous, en tant que DJ, vous pouvez continuer à mixer 10 à 20 minutes de plus que prévu sans que ça ne vous pose de problème, vous passez pour le sauveur ! ^^

Conclusion : si votre set DJ dure une heure, prévoyez assez de morceaux supplémentaires pour pouvoir le prolonger 30 minutes de plus, juste « au cas où », et on vous en sera reconnaissant ! 😉

Pouvoir faciliter la transition d’un set DJ à l’autre :

Pour cette situation, vous avez besoin juste de 3 à 10 titres maximum.

L’idée c’est de pouvoir jouer 1 à 2 titres prévus exprès pour faciliter la transition entre le set du DJ vous précédant et le votre.

Et même chose pour faciliter l’enchaînement vers le set du DJ qui vous suit.

Pour bien choisir ces titres « de transition » supplémentaires, le top c’est de connaître le line-up avant de partir à votre booking, et de connaître le style musical et le tempo des DJs qui passent avant et après vous.

Une fois sur place et avant que la soirée ne commence, vous pouvez vous prévoir un petit briefing avec ces DJs pour anticiper vos transitions…     😉

Cette astuce est particulièrement utile s’il y a changement de style musical d’un set DJ à l’autre !

Améliorer votre capacité à vous adapter :

Pour cette dernière situation, l’idée c’est que vous soyez encore plus apte à vous adapter aux aléas qui peuvent arriver lors de vos bookings.

Il se peut que le line-up prévu à l’origine change sur le moment, à cause d’un souci au niveau de l’organisation, ou encore à cause d’un problème concernant du matériel de mix…

Pour illustrer cette situation, imaginez que vous soyez prévu en « peak time » à 4H du matin à la base.

Puis une fois la soirée commencée, les organisateurs vous disent que finalement vous passez en « warm-up » à 22H à cause d’une galère de câblage…

Vous devez alors vous adapter à ce nouveau contexte improvisé…

A 22H le public est « froid », et vous devez éviter de « sortir le grand jeu » tout de suite !

Vous devez chauffer les gens, les motiver à danser…

Et cela est complètement différent de mixer en « peak time », une fois qu’ils sont bien chauds !

Idéalement, vous n’allez pas jouer les mêmes titres, vous pouvez aussi mixer à un tempo plus bas que celui que vous envisagiez…

Bon mon exemple est un peu pourri et extrême (passer de jouer à 4H du matin à 22H ce serait abusé !), je vous l’accorde, mais vous voyez l’idée    🙂

Le fait d’avoir ramené des titres supplémentaires, non prévus dans votre set DJ d’origine, peut vous aider à assurer une fois de plus          😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...