Un Exercice « BIZARRE » Pour Développer vos Techniques de Mix :

Dans cet article, je vous propose un truc un peu « bizarre »…

(Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que c’est pas la première fois que je vous sors des idées venues d’ailleurs lol    🙂    )

 

Il s’agit d’un exercice original pour travailler vos techniques de mix et avoir des nouvelles idées.

Il s’adresse aux DJ de niveau avancé, qui maîtrisent déjà bien les techniques de mix de base, et qui veulent aller plus loin.

En jouant le jeu, vous allez être « obligé » de redoubler de créativité, ne serait-ce que pour « sauver les meubles », tellement la manœuvre va être… délicate     😀

 

L’idée, c’est de créer un petit set DJ de 5 à 10 morceaux, CHACUN DANS UN STYLE DIFFÉRENT…

Et tant qu’à faire, allez-y franco : vous pouvez passer de la Trap au Hardcore, puis à de la Drum’n’Bass, puis à de la Trance…

Variez au maximum les énergies, les rythmes, les tempos…

Cassez les règles comme si tout était possible ! ^^

 

Ça vous paraît complètement débile et surtout contre-intuitif ?

Oui ça l’est, et c’est justement ça qui va vous permettre de sortir de vos habitudes en terme de techniques de mix, de réglages des volumes, de synchronisation des tempos…

Vous allez vous forcer à trouver des astuces pour passer d’une track à l’autre de la « meilleure » manière possible…

Et en tirer des idées à appliquer et / ou à décliner dans vos prochains sets de manière plus sérieuse et plus propre (!).

 

Encore une fois : il ne s’agit que d’un exercice à pratiquer chez vous à tête reposée, donc si le rendu est complètement pourri c’est pas grave, le but n’étant pas du tout de créer un bon mix !

Voici comment vous y prendre :


technique de mix

Choisissez les styles musicaux à inclure dans votre set DJ :

Commencez par un set de 5 morceaux pour faire simple.

Choisissez les styles que vous préférez, tant qu’ils sont bien différents les uns des autres !

Puis, récupérez pour chaque style un morceau qui vous plait, et qui est facilement mixable.

 

Vous pouvez analyser ces morceaux pour connaître leur tempo et leur tonalité avec un logiciel comme Mixed In Key ou autre.

Cela va vous permettre d’envisager des transitions :

 

– Basées sur les tempos pour garder une synchronisation même s’ils sont très différents.

De cette façon, j’ai pu mixer un morceau Dubstep sur vinyle qui est normalement lu en 33t en accéléré (en 45t) avec un morceau Hardtek à 190 BPM environ !

L’effet de la wobble bass du Dubstep en accéléré permet de créer un « break » ou une variation d’énergie dans le set Hardtek ^^

 

– Basées sur les tonalités : vous pouvez mixer harmoniquement certains synthés genre des nappes planantes (jouées « en longueur ») avec la mélodie d’un autre morceau.

Pour que ça fonctionne, il faut que ces instrus soient joués en solo, sinon le décalage tempo risque de poser problème !

Réfléchissez aux techniques de Mix envisageables :

Passez en revues toutes les techniques de mix que vous connaissez :

– « cut sec »,

– inversion des basses,

– fondu progressif,

– cuts répétés,

– wool-up (« spin-back »),

– motor-off,

– double-drop,

– traitements audios (filtre VCF, EQ, effets),

– scratch,

– finger drumming,

– …

Si vous voulez découvrir et maîtriser rapidement les techniques de mix fondamentales, je vous explique tout en détails sur cette page.

Pensez à comment vous allez effectuer vos transitions pour chaque morceau avant de vous mettre à mixer, afin de ne pas avoir à trop improviser sur le moment !

Rappelez-vous que TOUT EST POSSIBLE dans cet exercice, donc lâchez-vous !    🙂

Allez-y et enregistrez vos Mixes :

Travaillez vos enchaînements plusieurs fois l’un après l’autre, plutôt que de jouer tout le set d’un coup au début.

Par exemple : vous passez du titre 1 (Hip hop) au titre 2 (Electro) sans calage tempo, via un cut sec pour sortir le titre 1 d’un coup et lancer le titre 2 sur son break.

Travaillez cette transition 5 fois.

 

Puis, passez au 2ème enchaînement : celui du titre 2 (Electro) vers le titre 3 (Drum’n’Bass)…

Travaillez cette transition aussi 5 fois.

Et ainsi de suite…

 

Quand vous êtes prêt, jouez votre set en entier en vous enregistrant à chaque fois.

Puis, réécoutez à tête reposée pour vous rendre compte du résultat.

=> Quelles idées nouvelles vous a apporté cet exercice ?

=> Qu’est-ce que vous pouvez garder et développer pour vos futurs sets DJ « normaux » pour les améliorer, les rendre plus originaux… ?

 

Cet exercice est excellent pour vous apprendre à passer d’un style musical à l’autre, même s’ils sont totalement différents, notamment en terme de tempos !

Et ça, ça peut vous permettre de BLUFFER votre public, de le surprendre, et de faire de votre prestation un moment mémorable !

Dans le Niveau 5 de la formation DJ « Le Dojo », je vous explique en détails comment aller bien plus loin pour passer d’un style à l’autre, de manière imperceptible pour votre public…

Si c’est bien fait, je vous garantie que vos auditeurs n’y resteront pas insensibles !    😉

Et ça vous permet aussi de vous démarquer des autres DJ qui restent confinés dans un seul style musical tout au long de leur set…