Technique de Mix AVANCÉE Pour DJ PRO (le « Traitement Parallèle ») :

Vous allez découvrir dans cet article une technique de mix avancée, pas forcément extrêmement difficile à réaliser, mais qui nécessite de quand même bien maîtriser les bases du DJing !

Je n’ai jamais vu de DJ la pratiquer, donc ça peut être une occasion pour vous de vous démarquer des autres    🙂

 

En fait, je me suis inspiré d’une technique qu’on utilise en production musicale pour appliquer des effets à une piste d’instruments de manière très subtile…

On appelle ça le « traitement parallèle » : il s’agit de dédoubler une piste du mixer uniquement pour y appliquer des traitements, indépendamment de la piste d’origine.

Du coup, on peut paramétrer et doser ces traitements (compression, reverb, distorsion…) sans impacter la piste d’origine, et ensuite mélanger les deux pistes à notre convenance.

Je détaillerais tout ça dans un article axé sur la M.A.O. pour mieux vous expliquer    😉

 

Et l’idée c’est d’appliquer le même principe en DJing !

Voici comment :


technique de mix

Explication de cette technique de mix :

Vous avez besoin d’un mixer 4 voies et de 3 ou 4 decks dans votre logiciel DJ : Traktor, Serato DJ ou Virtual DJ conviennent.

Vous mixez normalement avec disons les decks 1 et 2, et vous allez dédier un 3ème deck au traitement parallèle…

Sur ce 3ème deck, vous jouez exactement le même titre que celui pour lequel vous voulez appliquer le traitement parallèle, par exemple le titre du deck 2.

Et vous devez le lire de manière parfaitement synchronisée entre les decks 2 et 3 : pas uniquement calé sur le tempo et les phrases musicales, mais aussi sur l’ensemble du morceau…

C’est-à-dire que vous avez exactement le même son qui est lu en permanence sur les decks 2 et 3 : quand votre titre du deck 2 arrive à 55 secondes depuis son début, c’est également le cas sur le deck 3.

Vous devez donc lancer le titre 2 en même temps et sur le même point Cue sur les decks 2 et 3 !

Cette étape est la plus délicate à réaliser, mais une fois que c’est fait, vous pouvez commencer à faire joujou…    🙂

 

=> Gestion du mixer :

– Voie 1 : votre titre 1, lu ou mixé de manière habituelle.

– Voie 2 : votre titre 2, lu ou mixé de manière habituelle.

– Voie 3 : votre titre 2 « traité parallèlement ».

 

=> Sur la voie 3, vous pouvez :

– isoler des plages de fréquences avec l’EQ pour n’agir que sur les médiums par exemple.

– Ajouter un effet et doser son intensité : reverb, echo, delay, beat repeat…

– Ajuster son volume précisément avec le fader pour mélanger ce signal à celui de la voie 2 indépendamment.

 

Exemple de résultat : vous pouvez obtenir un effet de reverb sur votre titre 2 d’origine, reverb qui n’a lieu QUE sur les médiums, et avec une gestion du volume précise (fader)…

Chose impossible à faire avec un seul deck (la reverb s’appliquerait à TOUTES les fréquences, ce qui pose problème pour les basses et des fois dans les aigus !)    😉

 

En fait, l’intérêt de cette technique de mix c’est de pouvoir ajouter un effet qui soit filtré sur une bande de fréquences restreinte.

Vous voulez un beat repeat que sur le kick / bass ? C’est possible…

 

C’est une technique de mix un peu avancée (comme celles expliquées dans cette formation), mais vous voyez le potentiel qu’elle a !

Car vous pouvez aller encore plus loin en agissant sur la voie 3 en temps réel, par exemple en modifiant :

– l’EQ,

– l’effet (ou les effets) appliqué,

– son volume,

– …

Les possibilités sont infinies, et votre recherche de créativité ne fait que commencer !     🙂

Appliquer cette technique de mix avec la fonction « Dual Deck Control » :

Le Dual Deck Control n’est pas présent sur tous les contrôleurs USB, mais il l’est sur le Pioneer DDJ-SX par exemple.

En gros, il vous permet d’agir sur deux decks au lieu d’un seul à la fois.

Par exemple, quand vous appuyez sur « Play », ça lance la lecture sur les decks 2 et 4 en même temps.

Idéal pour un traitement parallèle     🙂

Appliquer cette technique de mix sans la fonction « Dual Deck Control » :

C’est possible avec 3 ou 4 platines CD (ou même des platines vinyles mais ça devient plus délicat pour maintenir les morceaux bien calés sur le tempo, et il faut avoir le disque en double    :-/ ).

Vous avez besoin d’un mixer 4 voies.

Lancez la lecture du titre 2 sur les platines 2 et 3 en même temps, tempos calés, phrases musicales synchronisées et à partir du même point Cue.

Ensuite, le fonctionnement est le même qu’avec un contrôleur USB.

 

Allez, au boulot !    😀