Comment (BIEN) Positionner vos Enceintes Pour Mixer CONFORTABLEMENT :

Dans cet article, on va parler de deux situations : quand vous mixez chez vous (uniquement avec des « petites » enceintes), et quand vous mixez sur scène en public (avec des enceintes de retour et une sono qui alimente la façade pour le dancefloor).

 

Plusieurs principes sont communs à ces deux situations, on va aussi voir les particularités de chacune…

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à vous intéresser au fonctionnement de base des enceintes, des amplis, de leur câblage avec la table de mix, et aussi de l’impact du réglage du son sur l’environnement (l’acoustique).

 

Voici donc quelques conseils pour vous guider :


mixer enceintes

Bien configurer vos enceintes pour mixer chez vous :

Pour mixer chez vous, vous n’avez pas besoin d’avoir un gros volume sonore.

Vous pouvez donc utiliser une ou des enceintes de chaîne hi-fi (c’est pas le top mais ça dépanne), de monitoring (comme on trouve en studio : c’est le top ^^), ou de retour de scène (si vous avez assez de place, par exemple si vous mixez dans votre garage).

 

Ajouter un caisson de basses à ces enceintes est clairement facultatif : il ne va faire qu’ajouter un peu de confort et de plaisir à votre écoute, mais ça ne va pas vraiment vous aider à mieux mixer

Par contre, ça peut vous aider à vous embrouiller avec vos voisins si vous êtes en appartement    :-/

Si vous en utilisez un : placez-le au centre (entre les deux enceintes), et à terre.

 

Pour vos enceintes « normales » : placez-les idéalement à gauche et à droite de votre setup (votre régie avec vos platines ou votre contrôleur DJ), à égale distance entre elles et aussi entre elles et vos oreilles (de manière à former un triangle équilatéral entre vos enceintes et votre tête).

Placez-les à hauteur d’oreille, par exemple en utilisant des trépieds (le top), ou encore en les posant sur un meuble (attention aux vibrations…).

 

Si vous voulez mixer uniquement avec une seule enceinte : pas de souci, vous pouvez la mettre à gauche, à droite, ou centrée par rapport à votre matos de mix.

 

Faites très attention au volume de vos enceintes, afin de ne pas perdre en audition, et de ne pas avoir d’acouphènes (j’en ai eu plusieurs fois même en faisant attention, et je vous garantie que c’est pas génial génial à supporter !!    :-/ ).

Vous n’êtes PAS obligé de mettre le son trop fort pour vous faire plaisir (même si c’est kiffant, il faut le reconnaître ^^), surtout si vous mixez régulièrement !

 

Vous pouvez atténuer la réverbération de votre pièce (c’est-à-dire le fait que le son rebondisse plusieurs fois sur les murs, le sol, les objets…) en plaçant des boites d’œufs sur les murs (surtout à proximité des enceintes), et sur le plafond éventuellement…

Et si vous en avez les moyens : utilisez plutôt de la mousse acoustique (comme on en trouve en studios d’enregistrement) pour obtenir un meilleur résultat    😉

Bien arranger les enceintes pour mieux mixer en public :

Deux cas possibles :

1/ Vous faites partie de l’organisation de la soirée, et vous pouvez demander à la personne qui gère la sono d’appliquer les conseils qui vont suivre (dans la mesure du possible bien sûr).

2/ Vous ne faites pas partie des organisateurs, et ça risque d’être compliqué de suivre mes recommandations : faites alors comme vous pouvez    😉

 

Dans les deux cas, il y a des situations pour lesquelles vous ne pourrez absolument rien changer.

En particulier si vous mixez dans un club qui est déjà sonorisé, ou encore si vous organisez une soirée avec des collègues qui ne sont pas d’accord avec vous concernant le placement des retours…

 

Quelques conseils :

– Si les enceintes de retour sont sur trépieds (notamment s’il s’agit de « satellites ») : placez-les à hauteur d’oreille.

Cela n’est pas valable pour des caissons de basse qui doivent être posés au sol (les fréquences basses ne sont pas « directives », contrairement aux fréquences moyennes et hautes).

 

– Placez les enceintes de retour entre le DJ et la façade, pour essayer d’atténuer (de « camoufler » un peu) le son émis pour le dancefloor.

Mais ne vous attendez pas à un miracle : la sono de façade étant plus forte que les retours, vous entendrez toujours un mélange des deux (c’est particulièrement galère pour caler le tempo à l’oreille !)    :-/

Et si vous mixez dans une salle, vous aurez, en plus, l’acoustique (la réverbération du son sur les murs, le plafond…) qui va vous perturber davantage !

 

– Placez les retours idéalement à 1 ou 1,5 mètres de distance maximum par rapport au DJ : cela peut vous aider à vous concentrer plus facilement sur le son qui sort de ces enceintes, plutôt que sur le son qui sort de la façade.

Attention au « rumble » (le fait que le son provoque des vibrations qui peuvent faire sauter la cellule des platines vinyle) : vous pouvez placer des balles de tennis coupées en deux sous chaque pied des platines pour que ça absorbe ces vibrations.

Sinon : utilisez un coussin d’air spécialement prévu pour ça, comme le Freefloat.

 

– Enfin, un truc à la con (mais important !), si ce n’est pas fait par défaut : câblez (ou demandez au responsable de la sono de le faire) les enceintes de retour sur la sortie « Booth » de la table de mixage (si elle en a une).

Vous pourrez alors ajuster le volume des retours à votre convenance, sans impacter le volume de la façade, et pour ne pas vous déchirer les oreilles tout en entendant suffisamment !

 

Bon mix !    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...