Comment Passer d’un Signal MONO à STÉRÉO Lors du Mixage :

L’une des étapes essentielles lors du mixage d’un morceau est la spatialisation, ou le fait d’élargir la diffusion des différents éléments sonores.

Je vous recommande d’attaquer cette partie après avoir effectué le nettoyage, la balance, l’égalisation et la compression des pistes.

 

Vous devez d’abord chercher à avoir un excellent rendu en mono avant de spatialiser, plutôt que de procéder dans le sens inverse.

 

Voici donc une technique pour passer d’un signal majoritairement centré (mono) à un signal élargi (stéréo) :


mixage-passer-dun-signal-mono-a-stereo-lors-du-mixage

Choisissez les pistes à élargir :

Vous ne voulez PAS passer tous les instrus en stéréo, car certains doivent absolument rester centrés (en mono).

Par exemple, le kick, les basses et les voix doivent rester au centre (même si rien ne vous empêche de renforcer des voix en stéréo en plus…).

 

Contrairement aux fréquences hautes et moyennes, les fréquences basses ne sont pas « directionnelles », c’est-à-dire qu’on ne peut pas (ou très difficilement) percevoir d’où vient un son de ce type.

C’est pourquoi les caissons de basse ne fonctionnent pas par paire, contrairement aux enceintes « normales » qui délivrent aussi des fréquences moyennes et hautes.

 

Les instruments importants peuvent aussi rester centrés, afin d’assurer leur présence dans le mix, contrairement aux éléments secondaires qui peuvent n’apparaître que sur les côtés.

Dupliquez les pistes concernées :

Vous allez cloner les pistes que vous voulez obtenir en stéréo, afin d’avoir 2 instances de chaque.

 

Par exemple :

– 2 instances de votre piste de mélodie,

– 2 instances de votre piste de rythmiques,

– 2 instances de votre piste de FX.

 

Synchronisez ces pistes entre elles afin qu’elles commencent exactement au même moment.

Ajustez la panoramique de vos pistes :

Pour chaque paire de piste, ajustez leur panoramique avec la même valeur, mais vers la gauche pour l’une, et vers la droite pour l’autre.

De manière à avoir une symétrie par rapport au centre (0°).

 

Faites en sorte que vos instrus soient bien dispatchés entre la gauche et la droite, afin d’exploiter l’espace disponible.

 

 

Exemple :

– Pistes des rythmiques : -30° (30° à gauche) et +30° (30° à droite)

– Pistes des mélodies : -60° (60° à gauche) et +60° (60° à droite)

– Pistes des FX : -90° (90° à gauche) et +90° (90° à droite)

Activez la stéréo sur vos pistes :

Vous avez dédoublé vos pistes à gauche et à droite avec les mêmes valeurs (de manière symétrique), du coup vous avez EXACTEMENT le même signal entre la gauche et la droite…

Le rendu global est donc encore en MONO, malgré le fait que vous ayez dispatché les pistes à droite et à gauche…

 

Pour obtenir l’effet stéréo, il manque un dernier ingrédient qui fait toute la différence…

 

Sur l’une (et une SEULE !) instance de vos paires de pistes, ajoutez-y un « micro-delay », afin de retarder le signal de presque rien…

 

Vous utilisez pour cela un VST (plugin) de delay (certains sont prévus spécifiquement pour obtenir un effet stéréo justement ! 😉 ), et vous réglez sa valeur entre 5 et 20 millisecondes grand max (des fois 1 ms ça fonctionne déjà bien).

L’idée c’est que le delay, le décalage temporel, soit assez grand pour avoir un effet de stéréo prononcé, et en même temps assez court pour qu’on ne l’entende pas !

 

 

Exemple :

– La piste des mélodies de gauche reste « normale » (PAS de delay).

– La piste des mélodies de droite est retardée (AVEC le delay).

 

Cette petite différence entre le signal de gauche « normal » et le signal de droite « retardé » fait que vous percevez l’ensemble en stéréo 😉

 

 

Conclusion : testez cette technique qui peut vous rendre service pour votre mixage.

Maintenant, il faut savoir qu’elle n’est pas parfaite, car l’ajout d’un delay sur des pistes doublées peut provoquer des problèmes de phase quand le morceau est lu en mono…

 

On verra dans d’autres articles et surtout dans des cours de production musicale avancés comment résoudre ce problème, et comment aller bien plus loin… 😉



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici