Mastering Algorithmique : 6 Outils à Découvrir :

Lorsqu’une compo est terminée, et que son mixage est exporté en une piste stéréo (le mix), on peut passer à la dernière étape : le mastering.

 

Là, il y a 3 façons de procéder :

1/ Tu masterises toi-même : c’est la solution qui prend le plus de temps, qui demande le plus de maîtrise de la discipline, mais qui est aussi la plus économique…

La qualité finale dépend donc de ton savoir-faire, mais aussi du matériel que tu utilises (pièce traitée acoustiquement ou pas, matériel hardware ou 100% plugins, qualité des VST…) !

 

2/ Tu passes par un studio pro : c’est la solution la plus coûteuse, mais aussi celle qui te donnera, à priori, la meilleure qualité !

 

3/ Tu utilises un service en ligne qui fait le mastering de manière automatisée, via un algorithme…

La qualité de rendu dépend du service, et elle est évidemment inférieure à ce que te fournirait un ingé son, mais elle pourrait être meilleure que ce que tu ferais par toi-même, si tu es débutant en production musicale

Cette approche n’est pas forcément connue du grand public, et on va voir des outils qui peuvent s’en occuper maintenant :

 


mastering algorithmique

Petite précision avant de faire les présentations :

Juste pour info : à l’heure ou j’écris ces lignes, je n’ai encore testé aucun des outils que je vais te présenter…

C’est pourquoi je ne vais pas les présenter en détails, juste te présenter succinctement les avantages et inconvénients que j’ai relevés en me renseignant sur le net.

 

Je préfère faire le mixage et le mastering moi-même sur toutes mes prods depuis plus de 10 ans, mais c’est possible que je teste l’un d’entre eux prochainement (ne serait-ce que par curiosité ^^) !   😉

D’ailleurs je compte sortir des formations complètes sur le mixage et sur le mastering, histoire de rendre mes élèves autonomes et indépendants des algo…

à suivre   😉

LandR :

Site : https://www.landr.com/fr

Prix pour un Wave HD par mois : 24€ / mois.

 

Avantages :

– Trois niveaux d’intensité de traitement (Hi, Med et Lo).

– Possible d’envoyer tes tracks sur iTunes, Spotify, Google Play + tous les grands magasins, et de conserver 100 % de vos droits et redevances.

 

eMastered :

Site : https://emastered.com

Prix pour un Wave HD par mois : 27$ / mois (environ 23,5€ / mois).

 

Avantages :

– Possible d’ajuster la force du mastering, la largeur stéréo, le volume, et de corriger le son.

 

Inconvénients :

– Engagement annuel.

– « Usage de mentions pour les sorties :
dans le cas où l’application est utilisée pour une chanson / morceau audio qui est rendu(e) disponible sur iTunes, Spotify ou tout autre support promotionnel ou pertinent, vous acceptez d’inclure “masterisé par emastered.com” dans la section des crédits de ladite sortie. En utilisant notre plateforme, vous acceptez de donner à eMastered la permission d’utiliser ladite chanson / morceau audio et votre nom pour promouvoir notre service. »

 

MixMaximizer :

Site : http://www.mixmaximizer.com

Prix pour un Wave : 11$ (environ 9,5€) le titre isolé (c’est-à-dire sans abonnement).

 

Inconvénients :

– MixMaximizer n’offre ni option de traitement, ni aperçu du résultat en ligne.

– Le format des fichiers en sortie se limite au classique WAV en 16 bits / 44,1 kHz (qualité CD, ce n’est donc pas du Wave HD).

MaximalSound :

Site : https://www.maximalsound.com/fr

Prix pour un Wave HD : 12€ (ils facturent 2 € TTC par minute de son traité, sans abonnement).

 

Avantages :

– Possible d’ajuster l’équilibre tonal, de renforcer la stéréo et d’optimiser le volume.

– Possible de récupérer un échantillon gratuit constitué de 5 secondes du morceau d’origine suivies de 30 secondes du morceau traité (sélectionnées aléatoirement et limitées à 25% de la durée d’origine).

– Concernant les fichiers en sortie, MaximalSound donne la possibilité de récupérer quatre formats différents sans surcoût :
CD (16 bits / 44,1 kHz),
Hi-Res (24 bits / 96 kHz),
MP3 (320 kbps),
Même format que le fichier fourni.

 

Inconvénients :

– Aucune option de personnalisation du traitement.

 

Wavemod :

Site : https://www.wavemod.com

Prix pour un Wave : 10$ (environ 8,5€), ils facturent 1,69$ (environ 1,5€) la minute, la première minute est indivisible, mais au-delà, le système fonctionne au prorata.

 

Avantages :

– Deux options d’intensité :
> « Boost » pour gérer l’aspect dynamique / loudness avec trois choix : Hard, Medium et Soft.
> « Stereo Width » pour gérer l’intensité du traitement de la largeur stéréo avec les choix suivants : High, Medium, Low et None (inactif).

 

Inconvénients :

– Les fichiers en sortie se limitent au classique WAV 16 bits / 44,1 kHz (qualité CD, pas du WAVE HD donc).

 

MasteringBOX 2.0 :

Site : https://www.masteringbox.com/fr

Prix pour un Wave HD par mois : 16€ / mois.

 

Avantages :

– Option de personnalisation du traitement : un fader qui permet de choisir le niveau RMS cible du master, de -11 à -7 dB.
Une deuxième option permet de jouer avec la réponse spectrale du rendu via trois potards virtuels (Low / Mid / Hi) travaillant sur une plage de -10 à +10.

 

Inconvénients :

– Une fois un titre masterisé, il est impossible de faire un autre master en changeant les options de volume et d’EQ sans repasser par la longue phase d’upload du fichier source.

 

Conclusion (+ un rappel important) :

Voila pour ce survol rapide de ces outils…

Pour ma part, LandR était le premier dont j’ai entendu parlé, mais c’est probablement MaximalSound que je voudrais essayer en premier…

 

Pour tous ces outils, il te faut envoyer un mix stéréo (en fichier unique) qui soit bien fait, c’est-à-dire avec des pistes instrumentales équilibrées en terme de volumes, sans aucun traitement sur la piste Master ( ! ), ou encore avec une bonne spatialisation !

Et pour avoir un bon rendu en mixage (et donc aussi après que le mastering soit fait), ça passe d’abord par composer une prod de qualité, qui exploite les plages de fréquences correctement, qui ait « du corps »…

 

Pour progresser sur ces aspects fondamentaux, tu peux jeter un œil aux formations M.A.O. qui vont t’aider à :

composer de belles mélodies sans s’y connaître en solfège,

synthétiser tes propres instrus et sonorités pour avoir une banque de sons de qualité studio (comme l’ARSENAL SOUND BANK que je donne dans le Pack de Bienvenue M.A.O.),

enregistrer n’importe quelle source audio en bonne qualité, même avec du matos d’entrée de gamme,

– ou encore : comment structurer tes morceaux pour faire évoluer l’énergie comme un pro…

 

Tout est ici : http://la-guerre-des-potards.com/tutoriels-dj/

 

Éclate-toi bien !   😉