3 conseils pour enregistrer tes propres vocals :

enregistrer vocal


Quand tu composes des morceaux, tu as probablement envie d’y intégrer des parties vocales.

Ça peut être pour différentes raisons : humaniser ton morceau, développer des émotions à faire ressentir à tes auditeurs, ou encore pour amener du sens à ta compo…

Plusieurs possibilités s’offrent à toi : tu peux trouver des samples vocaux / des a cappellas dans des banques de samples.

Tu peux extraire des dialogues d’un film (j’explique en détails comment sampler / enregistrer n’importe quelle source audio en bonne qualité et sans matériel coûteux dans la formation Tes Enregistrements IMPECCABLES et PRÊTS À L’EMPLOI, formation incluse dans la Méthode SHURIKEN : clique ici pour voir).

Cette approche peut être puissante pour composer un thème autour d’une voix connue : il y a des années, j’avais composé un morceau autour du thème du film Fight Club (un de mes films préférés !! ^^ ), en reprenant des dialogues de Tyler Durden (« La première règle du fight club est… il est interdit de parler du fight club. La seconde règle du fight club est… » 😀 ).

Tu peux écouter cette track ici (fais pas gaffe au mixage / mastering stp, cette track date d’une autre époque lol ! ^^) : https://yannoo.bandcamp.com/track/yannoo-fight-klub

Et enfin, tu as une autre approche pour tes vocals : les créer toi-même…

… et là, le potentiel est juste DINGUE !

Non seulement tu peux obtenir une meilleure qualité d’enregistrement qu’en samplant un film par exemple…

Mais en plus, tu n’as pas de souci de droit d’auteur…

Ton vocal est unique et original…

Et tu peux dire / raconter ce que tu veux, et donc développer un thème qui a du sens pour toi ! 🙂

Allez, 3 conseils pour assurer la création de tes propres vocals…

Écris des textes dont tu maîtrises la langue à l’oral :

Si tu ne sais pas bien parler anglais, évite d’écrire des textes en anglais !

D’une part à cause du vocabulaire et / ou de la grammaire qui peuvent être différents de ce qu’on apprend à l’école en mode scolaire / académique…

Mais aussi à cause de la prononciation et de l’élocution qui risquent d’être foireux, et pas crédibles !


Écris des textes courts :

Pense qu’il va falloir les intégrer dans tes arrangements !

Donc anticipe et rends-toi la tâche facile : fais des textes courts, quitte à en créer plusieurs, mais indépendants les uns des autres, ça va vraiment te faciliter le boulot en compo !

Là, je te partage des conseils dans les grandes lignes…

… dans la pratique, il y a toujours des choses, des détails et des ajustements à peaufiner et à adapter sur-mesure par rapport au contexte du morceau !

Si tu souhaites faire un bond en avant dans ta progression de manière rapide et efficace, on peut se voir en coaching

Je pourrais alors te donner des recommandations parfaitement adaptées à ce que tu veux faire, en fonction de ton style musical et de tes outils / plugins / effets…

Check cette page pour plus d’infos : https://la-guerre-des-potards.com/coaching-a-la-carte/


Édite tes enregistrements immédiatement :

Dès que tu as enregistré une partie vocale qui te convient, édite-là dans la foulée.

S’il faut couper une partie, modifier la dynamique, ajouter des fondus de volume…

Mieux vaut te débarrasser rapidement de ces petites tâches, plutôt que de procrastiner, et d’avoir à le faire plus tard quand tu auras la tête sur d’autres aspects de compo à régler !

Sur ce, amuse-toi bien avec tes vocals ! 🙂