Créer une intro de set DJ sur-mesure en fusionnant deux morceaux persos :

composer intro set dj


Tu le sais : mon kiff et ma spécialité c’est d’allier la production musicale et le DJing pour décupler les possibilités créatives

On va voir un exemple concret de ce qu’on peut faire avec cette démarche, et comment ça peut nous aider à nous démarquer des autres artistes.

Amissa Memoria Orchestral :

Il y a quelques années, j’avais composé une track Hardtek avec mon ami Kalbo qui s’appelle Amissa Memoria (que tu peux écouter ici : http://yannoo-dj.com/amissa-memoria-yannoo-vs-kalbo/).

Son tempo est de 195 BPM, et le thème mélodique et vocal (les voix proviennent du film Peur Primale avec Edward Norton) est plutôt du genre psychotique et malsain, comme j’aime !   😀

Comme j’avais bien kiffé cette track (qui a été pressée sur vinyles, via le label GaiJin ReKordZ : http://www.toolboxrecords.com/fr/product/19820/tribe/gaijin-01/), j’en avais fais aussi une version orchestrale, donc sans le kick / bass Hardtek, et avec une approche bien plus douce et envoûtante.

Cette version orchestrale, je l’ai déclinée sur plusieurs tempos (180, 185, 190, 195 et 200 BPM), comme tu peux le voir ici : http://yannoo-dj.com/amissa-memoria-orchestral/

L’idée c’était de pouvoir me servir de ce morceau orchestral dans des sets DJ qui pourraient être sur différents tempos.

Par exemple, jouer cette version orchestrale en début de set pour faire son intro, ou pour terminer un set avec une outro mélodique


The Moderator :

The Moderator est un morceau de Hardcore Industriel que j’ai composé récemment, avec un thème bien sale (un modérateur de Facebook raconte les horreurs qu’il voit tous les jours à son taf, et qu’il doit censurer ou pas…).

Son tempo est de 180 BPM, et sa tonalité est la même que celle d’Amissa Memoria Orchestral à 180 BPM.

Les deux morceaux sont donc mixables harmoniquement (j’explique comment apprendre le mix harmonique facilement dans le cours n°3 de la formation DJ Padawan).

Bien que mixer de l’orchestral avec du Hardcore ne soit pas une démarche courante, ça reste techniquement faisable !    🙂


L’intro de set DJ sur-mesure :

J’ai créé un re-edit (= une nouvelle version d’un morceau, mais sans être un remix, j’explique tout ça dans la formation Tes Remixes, Mashups et Re-Edits SUR-MESURE et PRÊTS À MIXER) en me servant des deux tracks évoquées ci-dessus.

Le but était de rallonger l’intro de The Moderator avec une partie mélodique d’Amissa Memoria Orchestral (en version 180 BPM).

Je me suis donc fabriqué une longue intro de set DJ sur-mesure en fusionnant deux de mes morceaux

… c’est-à-dire que la partie orchestrale sert de pré-intro en quelque sorte, puis elle se mélange à l’intro de The Moderator (je rappelle que les tonalités sont compatibles, et les tempos identiques).

Vers la fin de l’intro de The Moderator, l’orchestral sort du mix, et le morceau démarre vraiment (premier drop après l’intro).

Voila pour la démarche globale…

…bon, petite cerise sur le gâteau (parce que j’aime bien aller dans le détail des fois) : lorsque The Moderator arrive sur son premier break, je ramène légèrement la mélodie d’Amissa Memoria Orchestral pendant quelques instants, comme un rappel… avant de la quitter définitivement ! ^^


Pourquoi créer nos propres morceaux est indispensable pour ce genre de démarche :

La track orchestrale a été composée à 195 BPM à la base, comme son équivalent en Hardtek.

Pour utiliser / jouer l’orchestral à 180 BPM, ce n’est pas possible juste avec du mix DJ !

Car j’aurai dû baisser son pitch énormément pour passer de 195 à 180 BPM, et c’est beaucoup beaucoup trop violent / excessif.

Quand on utilise le pitch d’une platine CD, d’une platine vinyle, ou d’un contrôleur DJ, c’est bien de rester proche du tempo d’origine, afin d’éviter de trop dénaturer le son d’origine, et aussi de changer sa tonalité ! (Encore une fois, j’explique tout ça dans la formation DJ Padawan).

Alors que quand tu as les fichiers source de création du morceau, tu peux changer le tempo DANS la session de compo, faire les ajustements éventuellement nécessaires, et obtenir un résultat propre dans divers tempos (ce que j’ai fais) !

Alors oui ça demande du travail, c’est sûr que c’est plus de taf que de pitcher un morceau sur une platine DJ !

Mais bon, ça te donne une idée du potentiel qu’on a quand on associe la M.A.O. au mix DJ ! ^^

Et si tu veux apprendre à créer des morceaux originaux, des remixes propres, des re-edits ou encore des mashups, la Méthode SHURIKEN te guide étape par étape dans tout le processus de production musicale

… afin que tu puisses terminer ton premier morceaux de A à Z et l’envoyer sur Spotify, Deezer et Beatport en 3 mois (même si tu démarres de zéro) !

Toutes les infos sont sur cette page : https://members.la-guerre-des-potards.com/formation-production-musicale-shuriken

(Je propose également le Coaching SHURIKEN pour t’accompagner individuellement sur 3 mois, en visio-conférence).

Bon mix !  😉



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici