Comment Mixer Sans (JAMAIS) Rater Le Lancement De Tes Tracks :

En mixant, ça t’est forcément déjà arrivé de rater le départ de ton titre 2 (celui à enchaîner) que tu voulais démarrer à un moment précis du titre 1 (celui qui tourne déjà, et qui est entendu par le public) !

 

Par exemple, tu comptais démarrer la lecture du titre 2 (au casque) sur le 1er temps de son intro exactement lorsque le 1er temps du drop du titre 1 démarrait, afin d’avoir leurs phrases (leurs boucles de 16 ou de 32 temps) synchronisées…

Et là, si tu manques le départ du titre 1 pour lancer ton titre 2, tu l’as dans le c*l, n’est-ce pas !  😀

 

Il suffit :

– que tu entendes mal le son (classique quand on mixe en public, à cause des soucis d’acoustique !),

– que tu sois distrait pour une raison ou une autre (un pote qui te parle, une bombax qui remue son boule sur le dancefloor…),

– ou encore que tu connaisses mal tes tracks (bouuuuuuuhhhh !!!),

 

pour que ta manoeuvre échoue, et que tu doives attendre que les boucles du titre 1 se terminent pour retenter ta chance…

Ce qui, des fois, peut s’avérer fatal !   :-/

 

Voici donc comment mixer tes morceaux en divisant ce risque de 90% :


Le principe à suivre :

Avant de mixer des morceaux, tu as déjà calé leur tempo en pré-écoute au casque…

(Si tu ne sais pas caler le tempo « à l’oreille », il y a un cours dédié sur ce thème pour le maîtriser rapidement et définitivement grâce à une méthode en 7 étapes : http://la-guerre-des-potards.com/formation-dj).

 

Tu es prêt aussi en terme de réglages des volumes du titre 2 (EQ, gain, faders… Idem, si tu ne maîtrises pas ça, check le cours n°2 de la formation DJ Padawan !).

 

Ce que tu as sans doute l’habitude de faire depuis longtemps, c’est de lancer le 1er temps de la phrase du titre 2 sur le 1er temps de la phrase du titre 1, comme je le disais dans l’intro…

L’astuce, c’est de t’autoriser à avoir un « laps de temps de retard » (ou un temps de réaction si tu préfères) entre le départ du titre 1 et le lancement du titre 2, TOUT EN MAINTENANT LA SYNCHRONISATION entre les deux tracks une fois que c’est lancé…

 

Pour faire ça, c’est tout con :

 

1/ Place ton point CUE non pas sur le 1er temps de la phrase du titre 2, mais sur son 5ème temps…

(Si t’es sur platines CD ou sur logiciel DJ, sauvegarde ton point CUE, si t’es sur vinyles, applique la technique du Baby-scratch comme expliqué dans le cours n°1 de la formation DJ Padawan).

C’est-à-dire que tu vas volontairement caler ton point CUE après que la première mesure du titre 2 soit passée…

 

2/ Lorsque ton titre 1 arrive au moment sur lequel tu veux lancer ton titre 2, tu ne lances PAS le titre 2 sur le premier temps du titre 1, mais sur son 5ème temps !

De cette manière, tu vas lancer le 5ème temps du titre 2 sur le 5ème temps du titre 1, c’est-à-dire que tu auras laissé passé une mesure (de 4 temps) sur chacun des deux morceaux.

Donc ils seront synchros sur leurs phrases de 16 temps !

 

Tu vois l’idée ?   🙂

Quand ton titre 1 démarre sur la phrase attendue, tu as encore 4 temps pour lancer ton titre 2, ce qui te laisse le temps de réagir (une ou plusieurs secondes suivant le temps de tes tracks)…

Une déclinaision du principe :

Cette manoeuvre fonctionne bien avec un « délai », un temps de réaction de 4 temps (une mesure)…

Mais tu peux aussi l’essayer avec seulement un temps de « retard » si ça te convient mieux, notamment si t’es sur un style musical assez « lent ».

L’avantage d’appliquer cette technique sur un temps plutôt que sur 4 temps, c’est que ça te fait « économiser » du temps quand le titre 2 est lancé pour pouvoir te concentrer sur autre chose (faire rentrer le titre 2 dans le mix, régler des volumes, jouer avec des effets…).

 

 

Bon, j’espère que cette astuce va t’aider !  🙂

Maintenant, je sais que c’est pas top top d’expliquer ça dans un court article comme celui-ci, c’est pourquoi j’ai illustré les notions fondamentales (les phrases musicales, leur synchronisation…) avec des schémas explicites, des explications plus détaillées et des démos vidéo dans les cours de cette formation, spécialement prévue pour les DJ débutants…

Dans laquelle tu vas voir comment mixer en public en seulement 4 semaines (avec de l’entraînement, encore une fois, il faut pratiquer, on n’a rien sans rien !!), même si tu pars de zéro aujourd’hui…

 

Bon entraînement !  😉