Comment Maîtriser le DJing ou la M.A.O. (Robert Greene)

Dans son livre « Mastery« , Robert Greene décompose l’apprentissage d’une discipline en 3 phases, qu’on va décortiquer en restant dans un contexte musical…

 

djing production musicale

 

1/ La phase d’apprentissage des bases :

 

ça se fait en observant les autres : des maîtres et des pratiquants de niveau plus avancé.

Le but n’est clairement pas d’innover, mais d’assimiler les fondamentaux de la discipline de manière solide et efficace.

 

En DJing, il va s’agir des thématiques expliquées dans la formation DJ Padawan : calage tempo manuel, régler les volumes sur la table de mix, mixer harmoniquement, se préparer pour mixer en public…

 

En M.A.O., ça va être tout ce qui tourne autour de la compo d’un morceau : créer une mélodie (même sans maîtriser la théorie musicale), séquencer un moteur rythmique, orchestrer et arranger les instrus en suivant une structure musicale

 

 

2/ La phase de créativité active :

 

une fois qu’on maîtrise les bases, on peut faire les choses à notre manière

…avec notre style à nous, en apportant notre propre grain.

 

En DJing par exemple, tu peux alors choisir de ne plus caler le tempo à l’oreille, mais de synchroniser tes tracks d’une autre manière (avec la SYNC et des beatgrids travaillés si tu es sur un logiciel de mix, en t’aidant de l’affichage des BPM si tu es sur platines CD…).

 

En production musicale, tu peux alors triturer des VSTi (paramétrer des synthés virtuels, et t’amuser en sound design pour fabriquer tes propres sonorités) au lieu de n’utiliser que des banques de samples ou d’audios créés par d’autres personnes.

 

 

3/ La phase de maîtrise :

 

le dernier stade d’apprentissage, c’est quand on a internalisé la discipline : on a tellement bossé nos compétences qu’on a développé des réflexes, et aiguisé notre intuition.

 

En DJing, ça peut se manifester en se connectant à son public pour le captiver, le déchaîner, et sans vraiment trop savoir le pourquoi du comment

… c’est « normal », naturel, genre ça coule de source que le floor réagisse superbement bien à ton set !  🙂

 

En compo, ça peut se manifester de telle sorte qu’un outil (comme un piano, un clavier maître, un séquenceur…) devienne une extension de nous-même

… son utilisation est fluide, précise, subtile, et le rendu est propre et magnifique !

 

Pour évoluer rapidement au travers de ces 3 phases, se faire accompagner par quelqu’un de confiance qui a déjà atteint les résultats qu’on souhaite obtenir aide énormément.

C’est ce que je propose de faire pour toi : te prendre par la main pour t’apprendre à créer tes propres morceaux de A à Z

les distribuer sur des plateformes de streaming et de téléchargement (Spotify, Deezer, iTunes…)…

… et te rendre autonome et indépendant sur tout le processus de production musicale !

On peut en discuter par téléphone en prenant RDV icihttps://members.la-guerre-des-potards.com/formation-production-musicale-shuriken

 

 

Bon apprentissage, Guerrier !  😉