Bannis Le Spinback De Tes Sets DJ (et De Tes Compos) :

set dj spinback

 

 

Connaître des techniques de mix à appliquer sur platines, c’est bien…

… mais savoir quand les placer, comment, et surtout POURQUOI ne PAS les utiliser, c’est mieux…

Aujourd’hui on va parler du spinback, une technique DJ dont on a vite tendance à abuser…

Explications :

 

Le spinback, c’est quoi ?

Le spinback (aussi appelé wool-up, ou backspin) est une technique DJ qui vient du vinyle à l’origine.

Ça consiste à ‘rembobiner’ rapidement un morceau pendant un passage rythmique (notamment avec du kick) en tournant le plateau de la platine (ou le jogwheel du contrôleur USB) à l’envers.

Ça donne un son genre ‘bleblebleble’ (ouais, je suis pas un monstre en onomatopées !  😀 ), que t’as forcément déjà entendu.

En général, on utilise cette technique pendant un mix, juste avant de couper la voie du morceau ‘spinbacké’, pour passer à 100% sur le titre 2.

Pourquoi bannir cette technique de mix ?

Ce genre de technique dénature clairement la ‘musicalité’ d’un morceau, ou d’une transition.

Ce que je veux dire, c’est que l’artiste qui a produit la track n’a VOLONTAIREMENT PAS INCLUS cette technique lors de sa création…

… et c’est sans doute qu’il y a une bonne raison, et que c’est sans doute mieux ainsi !

Dans quels cas appliquer un spinback ?

Si tu mixes ou si tu composes des styles musicaux spécifiques (comme le Dub, ou le Ragga…), ça peut passer (sur des passage qui s’y prêtent bien).

Mais dans tous les cas, avec parcimonie c’est toujours mieux !

Pour ma part, je préfère ne jamais utiliser cette technique ‘par défaut’, et me la garder sous le coude au cas où

… car elle peut être utile quand tu dois sortir du mix le titre 1 (entendu par le dancefloor) en urgence (genre dans 3 secondes il faut absolument passer sur le titre 2 car c’est le début de son break, qu’on ne veut surtout pas rater).

Quoi faire à la place d’un spinback en DJing ?

En DJing, tu peux jouer sur les volumes des deux voies, en ‘cuttant’ l’une et l’autre alternativement, afin de transitionner rapidement vers le titre 2 (entrant dans le mix)…

… ou encore, tu peux balancer un gros effet (filtre, delay…) sur le titre 1 pour faire comprendre qu’il est l’heure pour lui de sortir, puis tu envoies cash le titre 2…

… bref, trouve une technique qui soit davantage ‘musicale’ qu’un rembobinage (tu trouveras de l’inspiration pour des techniques de mix à maîtriser dans les cours de la formation DJ Padawan).

Quoi faire à la place d’un spinback en M.A.O. ?

En compo, je t’invite VRAIMENT à ne PAS inclure d’effet spinback dans tes tracks !

Si tu créés un passage percussif ‘normal’, le DJ pourra toujours le ‘spinbacker’ s’il en a envie, mais l’inverse n’est pas vrai !!!

D’autre part, tu as sûrement mieux à faire en terme de compo : tu peux t’amuser avec des automations appliquées sur des filtres, des distorsions ou d’autres traitements.

Tu peux également modifier la rythmique sur un passage avant un break, ou encore créer un ‘bridge‘… (tout ça on le voie dans la formation sur les arrangements, incluse dans la Méthode SHURIKEN).

 

Je te laisse réfléchir à tout ça, et à prendre les bonnes décisions   😉