Le Tuto DJ Pour Corriger la TRANSMISSION d’un Signal Audio DÉFAILLANT :

Que vous soyez DJ, « liver » ou passionné de sono, vous devez vous sensibiliser à l’importance d’avoir un signal audio de la meilleure qualité possible.

Et cela du début de la chaîne jusqu’à sa fin, c’est-à-dire de la source audio (platine vinyle, platine CD, ordinateur…) jusqu’aux enceintes.

La qualité du rendu sonore que vous obtenez au final dépend de l’ensemble des maillons de la chaîne

Le problème, c’est que ce rendu perd en qualité, en « pureté », à chaque fois qu’un élément (ampli, table de mix, câble…) est défaillant.

Vous devez donc prendre soin de bien vérifier que tout le parcours du signal audio soit systématiquement impeccable.

Si, au final, vous obtenez un bruit de fond sur vos enceintes, un son saturé, ou encore un truc dégueulasse, c’est qu’il y a un souci quelque part…

Voici un tutoriel DJ pour découvrir d’où ça vient :


tuto dj signal audio

Vue globale du parcours du signal audio

Pour commencer, voici le trajet (simplifié et vulgarisé) que fait le signal audio de la source sonore jusqu’aux enceintes pour un système d’écoute basique :

Source -> Table de mixage -> Amplificateur -> Enceintes

Si vous êtes sur logiciel DJ (Traktor, Virtual DJ, Serato DJ ou autre), votre ordinateur fait office de source audio (via la lecture de fichiers WAVE, MP3…).

Le signal passe aussi par une carte son, qu’elle soit interne à l’ordinateur, ou externe.

Le signal sortant de votre carte son peut rentrer dans une table de mix (c’est le cas quand vous mixez en public ou sur des systèmes de sono), ou rentrer directement dans un petit ampli (si vous mixez en utilisant votre chaîne hi-fi par exemple).

Enfin, si vous utilisez des enceintes de monitoring « actives », le principe reste le même, la seule différence c’est que les amplis sont directement intégrés aux enceintes.

 

Cet exemple de chaîne d’éléments présente le minimum vital pour pouvoir mixer.

Et vous voyez que le signal audio passe déjà par plusieurs éléments susceptibles de nuire à sa qualité s’ils sont mal gérés…

Maintenant, imaginez toutes les pertes de qualité potentielles quand vous mixez sur un système de sono professionnel qui pourrait ressembler à :

Source -> Table de mix DJ -> Table de mix qui gère la façade -> Processeur ou rack d’effets -> Égaliseur -> Filtre -> Limiteur -> Répartiteur -> Amplificateurs -> Enceintes… !

La technique pour déceler la défaillance dans le parcours du signal

Quand vous avez un rendu audio de mauvaise qualité, vous ne pouvez pas savoir d’où le problème provient exactement sans faire des tests de vérification.

Pour y arriver sans péter un câble (ahah quel jeu de mot ! 😛 ), vous devez vous y prendre méthodiquement, étape par étape

Testez indépendamment (de manière « isolée ») chaque composant de la chaîne un par un : platines, table de mixage, PC, câbles…

Le but est de vérifier qu’ils fonctionnent bien, qu’ils produisent un signal audio impeccable.

Faîtes cela dans le bon ordre, c’est-à-dire en commençant par la source audio (votre PC, platine vinyle…) et en allant progressivement jusqu’aux enceintes.

Soyez minutieux et précis : si vous savez que c’est votre platine vinyle qui déconne, testez dans l’ordre :
1/ Le diamant (est-ce qu’il n’est pas trop usé ?).
2/ La cellule (est-elle bien fixée au bras de lecture ? Son diamant est-il bien mis ?).
3/ Le bras de lecture (est-ce qu’il ne capte pas des vibrations parasites ?).
4/ Le câblage de sortie audio s’il est détachable.

Le but est de trouver là où ça « coince » dans l’acheminement du signal audio, puis de remplacer le ou les éléments défectueux.

Ensuite, retestez l’ensemble pour voir ce que ça donne    😉

Comment obtenir un signal optimal

Quelques conseils pour obtenir un meilleur signal audio :

– Restez proche du 0 dB du début à la fin du parcours du signal.

– Privilégiez un câblage de qualité avec des connecteurs en plaqué or si possible.

– Gérez bien les fréquences : EQ à « midi » sur la table de mix DJ, atténuer les fréquences basses via l’EQ de la console de façade si elles provoquent des vibrations nuisibles…

– Utilisez systématiquement un limiteur (correctement réglé !) sur la façade.

– Utilisez des câbles en XLR de préférence, surtout pour des longues distances.

 

C’est bon, vous pouvez envoyer la sauce !    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...