On Décortique Un Set DJ De PRO (le Hardtek Power Mix Vol.3 De Billx) : :

Il y a quelques mois, un de mes DJ producteurs préférés en Hardtek a sorti un set qui est juste une PURE BOMBE !!   😀

Le Hardtek Power Mix Vol.3 de Billx (en écoute ici : https://soundcloud.com/billx/billx-hardtek-power-mix-vol3)…

 

Je l’ai écouté et réécouté en boucle je sais pas combien de fois lol pour essayer d’en comprendre les ingrédients magiques…

C’est ce que je voudrais te partager dans cet article pour t’aider à améliorer tes sets DJ ou live :


La puissance de mixer ses propres morceaux :

On va commencer par un truc qui me tient énormément à cœur (tu le sais si tu me connais haha) : le fait de mixer ses propres tracks !

J’en ai déjà beaucoup parlé (notamment dans le Pack de Bienvenue M.A.O. avec les vidéos sur le « couplage du DJing traditionnel avec la M.A.O. » que tu peux télécharger gratuitement en cliquant ici).

 

Le choix des morceaux c’est 80% du taf d’un DJ, bien avant les techniques de mix, de scratch, de finger drumming

Et quand tu mixes tes propres bébés (comme dans mon set Psychosis Harmonica 2 ^^), déjà c’est le MEGA KIFF, mais en plus tu exprimes pleinement ta personnalité musicale…

… car le son qui sort des enceintes, il vient de TOI uniquement, c’est du « made in home »  😀

 

Et c’est l’une des raisons qui fait que tu vas accrocher tes fans à fond, qu’ils vont venir te voir et te soutenir lors de tes bookings, et qu’ils vont acheter (ou mixer) tes morceaux !

 

Sur les 20 tracks de sa playlist (listées dans la description sur Soundcloud), Billx n’en joue que 3 qui ne sont PAS de lui (ou qui ne font pas partie de ses collab’).

Et parmi ses tracks, certaines sont des remixes, ce qui permet d’attirer l’attention des auditeurs en ramenant des sonorités connues (on en parle en détails ici).

Inclure de l’originalité et des surprises dans un set DJ (ou live) :

Si tu mixes la même chose, ou de la même manière que les milliers d’autres DJ de ton milieu musical, tu risques de vite passer inaperçu…

… ou de lasser ton public !    :-/

 

Pour te démarquer et avoir de l’impact, intégrer des surprises dans tes prestations est essentiel !

Par exemples, dans son set, Billx joue en faisant varier les énergies et les styles musicaux…

Il passe de la Hardtek à la Trance (Moontrackers, son duo avec Floxytek) au Frenchcore (versus avec Dr Peacock et Dam) en changeant le tempo, l’agressivité des sonorités, leur « grain », leur rythme…

On n’a pas le temps de souffler, de se lasser, ça évolue tout le temps (mais SANS en faire trop non plus)…

Bref, l’évolution énergétique est parfaitement gérée (selon moi !) tout au long de son set ! ^^

 

 

D’autre part, certains de ses morceaux ont une structure musicale assez originale, différente de ce qu’on a l’habitude d’entendre…

… c’est-à-dire qu’il va sortir et ramener des instrus, des séquences de façon à ce qu’on ne s’y attende pas forcément (mais ça sonne quand même carrément bien !).

On parle de tout ça et de réussir tes arrangements dans des vidéos détaillées ici pour aller plus loin   😉

 

 

Enfin, un truc intéressant que Billx a incorporé dans son 3ème Power Mix ce sont des tracks exclusives, que ses fans ont pu découvrir par la même occasion.

Ca amène donc de la nouveauté, de la fraîcheur, du renouvellement !

Des techniques de mix et de M.A.O. irréprochables :

Bon, là, on va pas tourner autour du pot : tout est juste NICKEL !

Dans son set, si tu cherches un calage tempo bancal, ou un réglage de volume approximatif, tu peux y passer du temps !   😀

 

Je sais pas s’il a volontairement et systématiquement appliqué les règles du mix harmonique (comme je l’explique dans le cours n°3 de la formation DJ Padawan), mais dans tous les cas, ça sonne bien !

 

Il suit et respecte les structures musicales de ses morceaux en les synchronisant « à la mesure près », ce qui donne des transitions fluides et naturelles.

 

Et pour ce qui est de la qualité sonore des tracks en elles-mêmes, elles sont bien sûr mixées et masterisées par un pro (par lui ou par un ingé son, je sais pas), donc leur rendu est optimal !

Concept de sets DJ en série :

Un dernier truc qui peut être une idée à reprendre : publier des sets DJ en série, en suivant un concept similaire à chaque fois, et donc reproductible.

Billx différencie ses Hardtek Power Mix en les nommant « Volume 1« , « Volume 2« , « Volume 3 » tout simplement.

 

Tu peux appliquer cette idée si tu prévois de publier un mix chaque année par exemple, tant que ça garde une cohérence (même style musical, même public visé…)    😉

Si tu sors des mixes plus régulièrement (plusieurs par mois par exemple), tu peux plutôt en faire des podcasts.