La reconversion professionnelle pour devenir DJ producteur pro :

dj producteur reconversion professionnelle


Plusieurs des élèves que j’ai eu (notamment en coaching) veulent se former au DJing et / ou à la production musicale pour, à terme, pouvoir vivre de leur musique.

Comme je les comprends ! ^^

Pratiquer notre passion chaque jour, se développer étape par étape, et arriver à générer des revenus avec la musique, QUEL KIFF !

Seulement voila : c’est facile à dire, et c’est bien plus difficile d’y arriver, on ne va pas se mentir ! 🙁

D’ailleurs, si c’était facile, énormément plus de gens le feraient déjà… vu le nombre de DJ, de producteurs M.A.O., ou même de musiciens au sens large qui rêvent d’y arriver un jour !

Donc, comment arriver à sortir du lot, et à enfin percer suffisamment pour pouvoir en tirer des revenus décents ?

Je te partage un plan de route qui devrait t’aider à y voir plus clair, et qui tient compte de mes 20 années de pratique musicale, de mes plus de 11 années d’enseignement en mix DJ et en production musicale, et de mes 15 années d’expériences entrepreneuriales…

Assure tes finances en priorité :

Gagner de l’argent avec ta musique, ça prend du temps, ça peut mettre des années, surtout si tu comptes tout apprendre tout seul en restant dans ton coin, au lieu de te former sérieusement !

Et tu dois payer ton loyer et ta bouffe dès aujourd’hui, donc ne fonce pas tête baissée vers la musique pour faire tes premiers revenus.

Je te conseille de trouver un taf salarié qui te permette d’avoir des revenus réguliers, le plus longtemps possible.

Serre-toi la ceinture si besoin pour mettre de l’argent de côté, afin d’assurer tes arrières quand tu seras passé pro en tant que DJ producteur, et que tu n’auras plus ton taf actuel !

Equipe-toi aussi en matériel de mix DJ et de production musicale avec de la qualité, afin que ça tienne pendant de longues années.

Vois cela comme un investissement sur le long terme : si tu es sûr de vouloir construire une carrière musicale pro, autant investir dès le départ dans du matos pro (même si ça coûte cher), afin de ne pas avoir à changer de table de mix (par exemple) dans 6 mois…

Forme-toi aussi en musique électronique (notamment avec la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR et ses 45 formations incluses, pour un tarif écrasant toute concurrence !) tant que tu as des revenus stables, afin de ne plus te soucier de cet aspect une fois que tu seras passé pro.


Maîtrise les aspects artistique et technique sur le bout des doigts :

Ton apprentissage de l’écriture de mélodies, du calage tempo, du sound design, ou encore du mix DJ en public devrait se faire pendant que tu as encore un salaire récurrent.

Oui tu dois prendre sur ton temps libre pour consacrer un maximum d’efforts dédiés à ta musique…

… et, je sais, moi aussi je n’ai jamais suffisamment de temps pour pratiquer autant que je voudrais !

C’est comme ça : on n’a que 24 heures par jour pour charbonner, à toi d’économiser un maximum de temps, et d’optimiser TOUT ce que tu fais pour accélérer tes progrès !

Ton objectif est de devenir excellent en création de morceaux, en DJing, mais aussi en communication sur les réseaux sociaux, ou encore en image de marque (branding), pour percer dans ton milieu !

Tu veux que ton travail soit remarqué et qu’on se souvienne de tes sons comme de tes prestations, afin de développer ta fanbase (qui deviendra une partie de ta clientèle, à terme).

Ca fait beaucoup de compétences à apprendre, j’en suis conscient, et mon rôle est justement de tout faire pour te faciliter la tâche, et d’accélérer drastiquement tes progrès.

C’est pour cela que j’accompagne mes élèves en coaching, et que je transmets énormément de savoir (avec de la mise en pratique concrète) via la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR (dans laquelle mon collègue DAMIAN ROCKS, DJ pro et formateur, intervient aussi via 16 formations en techniques DJ et 18 formations en music business).


Développe tes compétences en business :

A ce stade, tu as déjà joué plusieurs fois en public lors d’événements de différentes tailles (pas uniquement devant tes potes lors d’un barbeuc musical, on s’est compris ! ^^).

Tu as également sorti plusieurs tracks sur les plateformes de streaming et de téléchargement, et tu as déjà réunis des centaines de fans (sur Facebook, Soundcloud, Instagram…), voire des milliers.

Tu as généré des petits revenus grâce à ta musique (bravo déjà, au passage, car tout le monde ne persévère pas jusqu’à cette étape ! 😉 ).

Tu as toujours ton revenu / salaire alimentaire dont on parlait au début, mais tu envisages de plus en plus sérieusement de faire ta transition vers le métier de DJ producteur.

Tu as pris soin de mettre des sous de côté (idéalement : de quoi vivre une année sans aucun revenu, je sais, c’est facile à dire…) pour assurer lors des périodes difficiles que tu vas sans doute devoir traverser.

Essaie d’effectuer ta reconversion professionnelle avec une transition progressive.

Ça va te permettre de moins stresser financièrement, mais aussi de t’adapter moins brusquement à ta nouvelle vie de DJ producteur pro à plein temps !

Par exemple, si tu peux garder un salaire à mi-temps pendant encore quelques mois, ça peut t’aider à prendre moins de risques, tout en apprenant à gérer ton temps investit dans la musique.

Tu te focalises alors davantage sur le développement de tes compétences liées au business : te connecter aux personnes influentes du game, monter une équipe pour décrocher plus de contrats, améliorer ton image de marque pour vendre tes prestations plus cher…

On voit tout ça en détails dans les formations dédiées au marketing musical et au développement de carrière artistique incluses dans la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR.

Il y en a pour plus de 2 années de mise en pratique si tu veux suivre les 45 formations DJ et M.A.O. (mais tu peux très bien ne suivre que celles qui t’intéressent, à ta guise, car tu profites d’un accès illimité, à vie !).

Tout est présenté en détails (et disponible dans une minute) ici : https://la-guerre-des-potards.com/masterclass