Production Musicale : Comment Jouer Ton Live SANS MATOS DE LIVE (en Cas De Galère D’ordinateur) :

Le souci avec l’informatique, c’est que c’est bien quand ça marche…

On peut faire énormément de choses avec des logiciels de son pour jouer sur scène, que ce soit du live sur Ableton Live, ou du mix sur Traktor ou autre…

 

Mais le souci lié au manque de fiabilité des ordinateurs (PC et MAC, même si les MAC sont plus fiables !) peut être une source de stress permanente…

… et dans certains cas, ça peut carrément te péter à la gueule, et te foutre vraiment dans la merde !

Entre les écrans bleus Windows, les problèmes de latence, les bugs qui surgissent sans raison…

 

C’est la raison n°1 pour laquelle je ne mixe pas sur logiciel DJ en bookings !

Mais pour les artistes qui utilisent Ableton Live, il n’y a malheureusement pas 36 solutions    🙁

Si c’est ton cas, la suite va t’intéresser, car elle peut clairement te sauver la vie ! ^^


ableton live

Le hack de secours pour jouer tes lives sans ton matos de live :

L’astuce de survie que je vais te partager vient d’un pote qui live sur Ableton…

Il devait jouer sur une grosse scène genre 10.000 personnes, mais il a eu une galère avec son MAC quelques jours avant…

Donc pas possible de l’utiliser (et donc de liver), et pas question de rater le booking !

 

 

Du coup, voici ce qu’il a fait :

– Il a exporté son live en un seul fichier de 60 minutes (sans les effets qu’il rajoute d’habitude en live)…

– Il a utilisé une CDJ-2000 (platine CD haut de gamme de chez Pioneer qu’on trouve par défaut dans les régies pro) pour lire ce fichier de 60 minutes…

– Il a joué avec les effets de la table de mix de la régie DJ (probablement une Pioneer DJM-900 ou une DJM-2000) pour remplacer ce qu’il aurait normalement fait avec ses contrôleurs USB !

 

 

Il s’en est bien sorti, mais le truc « marrant » dans cette histoire, c’est que c’était la toute première fois qu’il « mixait » sur scène (bon c’est pas vraiment du mix hein ! Mais c’est la première fois qu’il utilisait du matos DJ de cette façon !)…

Imagine le stress de MALADE, tu fais pas le malin devant 10.000 personnes dans ces conditions haha !!   😀

 

Donc voila l’astuce qui peut te servir de roue de secours…

Tu peux donc prévoir, dès maintenant, un export de ton live prêt à jouer (sans effet et en 1 seul fichier), à garder sur une clé USB, au cas où t’aurais une galère avec ton matos le jour J !    😉

L’importance de penser « outside the box » :

J’avais déjà vu des livers (dont certains de très bon niveau !) jouer en mode « song » sur Ableton Live…

(Ce que j’appelle le mode « song » en live, c’est quand on lit un export de toute la durée du set – 1 heure par exemple – sans les effets, et qu’on ajoute les effets – flanger, beat repeat, delay… – en temps réel, via des potards / touches / faders des contrôleurs MIDI).

… Mais je n’avais jamais vu personne jouer comme ça en utilisant du matos DJ (sur platine CD et une table de mix) !

 

 

C’est original et ingénieux, mais pour avoir ce genre d’idée, il faut 2 choses :

 

>>> 1ère chose : connaître le fonctionnement du matos que tu n’as pas l’habitude d’utiliser (la CDJ 2000 en l’occurrence, éventuellement la DJM 2000, et surtout la DJM 900 qui est la table de mix la plus souvent présente en régie pro).

Je t’invite donc à te renseigner et à faire tes tests concernant l’utilisation de ce matériel, même, encore une fois, si tu penses ne jamais avoir à l’utiliser !

 

En particulier : tu dois savoir comment te câbler sur le mixer pour faire rentrer la sortie de ta carte son (ou de ton contrôleur USB)…

… et tu dois savoir comment « réinitialiser » le mixer pour jouer ton live, c’est-à-dire comment désactiver les effets, comment ajuster le volume de ta voie, comment équilibrer les EQ…    😉

 

 

>>> 2ème chose : avoir des connaissances dans des disciplines complémentaires à la tienne…

Dans notre exemple, ce sont des connaissances en DJing, mais le principe est aussi valable pour des connaissances en finger drumming, en scratch, en sound design, en mastering, en acoustique…

Quand ton champ de connaissances (même élémentaires) va au-delà de ce sur quoi tu te spécialises (la compo, jouer du live…), t’as des possibilités qui s’ouvrent à toi !  🙂

 

Apprendre les bases du DJing sur CD (ou sur logiciel DJ) peut être très utile comme on l’a vu (même si c’est pas pour mixer sur scène !)…

… et ça peut te permettre d’aller plus loin dans le « couplage » entre le DJing « traditionnel » et la M.A.O. (tout ça on en parle dans la série de 4 vidéos offertes dans le Pack de Bienvenue M.A.O. à télécharger gratuitement en cliquant ici) !

 

Pour en savoir plus sur le matos DJ, check le guide de démarrage offert dans le Pack de Bienvenue DJing en cliquant ici !    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...