L’importance des PHRASES MUSICALES en M.A.O. (et en DJing) :

Ce qu’on appelle « phrase musicale » c’est une sorte de motif créé avec plusieurs instruments (synthé, batterie, basse, FX…) et qui s’étale sur une certaine durée.

En musique électronique, dans la majorité des cas, les phrases sont composées de 4 mesures de 4 temps musicaux.

On dit que c’est en « 4/4 ».

Donc une phrase musicale (aussi appelée « boucle » ou « pattern ») s’étale sur 4 x 4 = 16 temps musicaux.

 

Et, généralement, ces phrases musicales fonctionnent par paires, avec une légère déclinaison sur la deuxième phrase, notamment sur la toute dernière mesure (donc sur les 4 derniers des 32 temps, vous me suivez ?   🙂   ).

Il peut s’agir par exemples d’une grosse coupure dans les basses, d’un roulement de kick, d’un FX « uplifter » qui créé une une énergie ascendante…

 

Que vous soyez DJ ou producteur, c’est PRIMORDIAL de bien maîtriser ce concept de phrases musicales…

Allons plus loin :

phrases production musicale

La base des 32 temps (ou des 8 mesures à 4 temps) :

Juste pour info au cas où vous vous poseriez la question : cette histoire de phrases musicales et de temps n’a aucun rapport avec le tempo…

C’est-à-dire que c’est valable quel que soit le tempo de vos tracks, y compris si vous le changez à l’aide du pitch de votre platine / deck    😉

 

Souvent, on observe (ou on créé si vous êtes producteur) un changement notable toutes les 2 phrases de 16 temps.

Par exemples : l’entrée et / ou la sortie d’un ou de plusieurs instruments, un changement d’énergie (break, drop, outro…), la note de la ligne de basse qui change…

 

Si vous n’arrivez pas encore à reconnaître les motifs de 32 temps de vos morceaux, exercez-vous à le faire et avec différents styles musicaux : Drum’n’Bass, Hardcore, Trance, Electro, Dubstep…

Même si les sonorités, les rythmiques et l’énergie de ces styles musicaux peuvent être clairement différentes, vous allez voir que le principe des phrases musicales fonctionnant par paires reste valable.

 

Si vous voulez allez bien plus loin pour mieux comprendre la structure de vos morceaux, vous pouvez jeter un œil à la ressource intitulée « L’Analyse de la Structure d’un Titre » du Niveau 1 de la formation DJ « Le Dojo ».

Je vous explique ça en détails, exemple audio décortiqué à l’appui…
(Plus d’infos ici : https://la-guerre-des-potards.com/dojo-pdv/ )    😉

Les phrases en production musicale :

Je vous recommande clairement de suivre les phrases musicales pour créer et structurer vos morceaux, et de rester dans des motifs simples, faciles à reconnaître.

Par exemples :

– Intro sur 4 patterns de 16 temps.
– Breaks sur 2, 4 ou 8 patterns de 16 temps.
– Outro sur 4 ou 8 patterns de 16 temps.
– …

C’est ce que je fais depuis des années sur mes tracks (si vous voulez écouter ce que ça donne, c’est ici : http://yannoo-dj.com/category/tracks/     😀   ).

 

Ne cherchez PAS à innover dans vos morceaux sur cet aspect, vous pouvez le faire via tellement d’autres choses !

Pensez toujours aux DJ qui voudraient mixer vos tracks quand vous les composez : facilitez-leur le travail en construisant des phrases et des structures faciles à reconnaître    😉

 

En respectant l’histoire des 32 temps, vos compos sont plus faciles à mixer par les DJ.

Donc les DJ vont potentiellement plus acheter / télécharger et mixer vos bébés.

Donc vos petits seront plus écoutés et diffusés, et vous gagnerez plus facilement en notoriété    😉

 

Je vous recommande vivement d’être « carré » là-dessus, et, si possible, mixez vos propres tracks pour bien comprendre tout ça    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...