Modifiez la TONALITÉ d’un Morceau Pour le Mixer HARMONIQUEMENT :

Aujourd’hui, on va reparler de mix harmonique et des tonalités compatibles entre elles quand vous mixez vos morceaux…

Notamment en ce qui concerne le lien entre changement de tempo (ou de vitesse de lecture plus exactement) et le passage d’une tonalité à une autre.

 

Pour rappel : quand vous augmentez la vitesse de lecture d’un son (d’un morceau, d’une note de synthé, d’une voix…), vous impactez aussi sa tonalité.

Si le changement de vitesse de lecture est suffisamment important, la tonalité change…

 

Voici plus d’explications, et comment vous pouvez en tirer parti pour mixer harmoniquement :


mix harmonique tonalité

La règle des 6% :

Quand vous modifiez la vitesse de lecture d’un son de 6%, vous le faites passer au « demi-ton suivant ».

Un demi-ton ça correspond à une touche sur un piano, qu’elle soit noire ou blanche.

Donc quand vous passez au « demi-ton suivant » ça signifie que vous passez sur la touche (noire ou blanche) suivante sur le piano, la plus proche de celle d’origine.

 

Exemple : votre tonalité (la note fondamentale) d’origine de votre morceau est Do (lorsque celui-ci est lu à sa vitesse d’origine, donc avec le pitch de la platine à 0%).

Si vous augmentez sa vitesse de lecture de 6%, sa tonalité passe alors en Do# (le demi-ton suivant sur le piano).

 

Cela fonctionne aussi dans l’autre sens, c’est-à-dire en allant vers « la gauche » sur le piano.

Exemple avec le même morceau en Do (quand il est lu à sa vitesse d’origine).

Si vous baissez sa vitesse de lecture de 6%, vous passez en Si (le demi-ton suivant VERS LA GAUCHE sur le piano).

 

Sur le cercle Camelot Easymix, passer au demi-ton supérieur revient à faire +7 (ou -7 si on baisse la vitesse de lecture pour passer au demi-ton inférieur).

Si votre titre 1 est en 1A à l’origine, en le lisant à +6% vous le faites passer en 8A 😉

Changer de tonalité via le pitch de la platine :

Maintenant que vous savez ça, vous allez pouvoir en tirer parti pour mixer harmoniquement des morceaux dont le tempo est différent

En faisant quelques calculs pas très compliqués, vous allez pouvoir anticiper et gérer des mixes harmoniques GRÂCE à ce changement de tempo de 6%…

Alors qu’à la base, ces morceaux ont des tonalités NON compatibles entre elles !

 

Exemple :

– Votre titre 1 est à 100 BPM en Do mineur (5A sur le cercle Camelot Easymix, Cm pour la nomenclature anglo-saxonne).

– Votre titre 2 est à 106 BPM en Do# mineur (12A sur le cercle Camelot Easymix, C#m pour la nomenclature anglo-saxonne).

Pour mixer harmoniquement ces deux morceaux ensemble, vous n’avez qu’à augmenter le pitch du titre 1 de 6% sur votre platine.

Il passe alors à 100 BPM + 6% = 106 BPM en Do#…

Exactement comme le titre 2 😉

 

Cette astuce vous permet donc de multiplier vos possibilités de mixes harmoniques, car vous n’êtes plus limité aux morceaux dont le tempo est proche !

>>> Si vous n’êtes pas très à l’aise avec les tonalités, comment les trouver, ou encore concernant les bases de la théorie musicale, je vous invite à consulter le cours n°3 de la formation DJ « Padawan »

Tout y est expliqué simplement, avec une méthode étape par étape pour que vous puissiez créer vos sets harmoniques facilement 😉

La fonctionnalité « keylock » :

Sur certaines platines CD, platines vinyles ou encore dans certains logiciels DJ, on trouve la fonction « keylock », aussi appelée « master tempo ».

Elle permet de changer la valeur du tempo (de la vitesse de lecture pour être précis) SANS affecter la tonalité du morceau…

En réalité, c’est théorique, et ça ne marche que dans une certaine mesure…

 

Vous pouvez vous en servir pour multiplier les possibilités de mixes harmoniques, mais sachez que plus vous changez le tempo (plus vous « pitchez »), et plus ça va dénaturer le son d’origine !

Donc n’abusez pas de cette fonctionnalité : elle n’est pas magique.

Elle peut donner de bons résultats si vous restez dans les + / – 3% de changement de tempo 😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...