4 Raisons INDÉNIABLES de Savoir Mixer (Uniquement) AU CASQUE :

Pour mixer correctement, vous savez qu’avoir une ou des enceintes de retour à votre disposition est loin d’être du luxe !

Dans l’absolu, ce n’est pas obligatoire car vous pouvez vous en sortir sans, même si vous mixez en public, mais ça reste une situation « extrême » qui ne devrait jamais se produire !

Il est possible de ne mixer qu’au casque, idéalement en mettant les deux oreillettes pour mieux entendre…

Et je vous invite vivement à vous y entraîner chez vous, à tête reposée, et suffisamment pour pouvoir le faire en public en situation de stress et / ou d’acoustique délicate !

Savoir mixer uniquement au casque peut vous aider à vous sortir de situations agaçantes…

Voici quelques exemples :


mixer

Mieux vous isoler du bruit ambiant quand vous mixez en public :

L’une des caractéristiques les plus importantes d’un bon casque DJ est sa capacité à isoler le son externe du son que vous entendez dans l’oreillette

Et ce n’est pas par hasard, car quand vous mixez en public vous devez pouvoir vous y retrouver facilement et clairement entre :

– votre calage tempo et le volume des deux (ou plusieurs) voies,

– le son produit par les retours,

– la « purée » de basses (entre autres) que vous recevez de la façade, avec son temps de retard et sa réverbération,

les gens qui crient sur le dancefloor, ou encore ceux qui parlent juste à côté de vous quand vous mixez…

En mixant au casque avec les deux oreillettes, vous vous isolez nettement plus de tout ces « sons parasites« , pour mieux vous concentrer sur ce qui vous importe.

Vous pouvez alors retrouver le bon morceau à enchaîner plus rapidement, repérer plus facilement le temps musical à « baby-scratcher » (ou votre point « CUE »…), caler le tempo avec plus de précision

Etre plus précis pour caler le tempo :

Pour être honnête avec vous, arriver à bien caler le tempo quand on mixe en public est l’un des aspects qui me tracassent le plus à chaque fois

Je parle bien sûr de caler le tempo à l’oreille sur vinyle, donc sans la fonction SYNC qu’on trouve sur les logiciels DJ comme Virtual DJ, Traktor ou Serato DJ, et sans l’affichage des BPM comme sur platines CD…

Si vous arrivez à mixer juste au casque ou avec les retours, ça va encore, mais dès que la façade s’entend trop, ça devient vite le bordel !

Les basses se mélangent dans tous les sens, et ça demande pas mal de concentration pour arriver à « isoler » le son des retours du reste de l’environnement !

Et ça vous est peut-être déjà arrivé de sentir un « micro décalage » temporel entre le son que vous avez dans l’oreillette, et le son qui sort des retours…

Dans ce cas-là, vous pouvez recaler vos tempos SOIT dans l’oreillette, SOIT en vous concentrant sur les retours, mais si vous vous servez un peu des deux, ça risque de se compliquer

L’avantage de mixer uniquement au casque avec les deux oreillettes, pendant le calage tempo, c’est que vous ne vous concentrez que sur une seule source audio en même temps.

Et le casque vous apporte une clarté sonore et une précision optimales, car le son produit n’est pas lié à des contraintes acoustiques de l’environnement (réverbération des murs et du sol, distance des retours par rapport à vos oreilles…)     😉

Mixer chez vous sans déranger vos voisins :

Là, on n’est plus dans un contexte de mix en public, mais quand vous êtes chez vous

Si vous avez des voisins casse-couilles (un bon voisin est un voisin sourd mouahahah    😀 ), ou un appartement dont l’isolation est pourrie, savoir mixer au casque (sans enceinte donc), peut vous dépanner régulièrement !

Vous n’avez alors plus d’excuse pour pratiquer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit !    😉

Même chose si vous voulez mixer sans déranger votre conjoint(e) et / ou vos enfants

Mixer sans ampli ni enceinte :

Bon là on est carrément dans un cas particulier, mais une fois de plus, mixer au casque peut vous être utile !

Dans certaines situations, vous n’avez pas forcément à disposition une chaîne hi-fi, un ampli et des enceintes, ou des enceintes de monitoring amplifiées…

Par exemple, si vous mixez sur logiciel DJ + contrôleur USB et que vous êtes en déplacement, hop vous pouvez mixer au casque…

C’est pas pratique, pas confortable, on est d’accord, mais techniquement c’est faisable

Vous n’avez alors plus d’excuse pour vous entraîner ^^    😛



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...