5 « FAILS » (Honteux) à Bannir Quand Vous Mixez EN PUBLIC :

Ma plus grande peur en DJing c’est de rater un mix, d’avoir une galère de matériel ou autre en mixant en public, et de me taper la honte devant des dizaines de personnes…

C’est peut-être votre cas aussi, n’est-ce pas ? 🙂

 

Bien sûr, ça m’est déjà arrivé, notamment en coupant la musique en appuyant sur la touche « Play / Cue » de la platine CD en cours de lecture…

Il m’avait fallu 10 à 20 secondes pour comprendre ce qui c’était passé, et des fois c’est loooooooooooong ! Lol La grosse classe quoi…

 

On va voir maintenant d’autres types de fails, et comment vous pouvez les éviter :


mixer-5-fails-a-bannir-en-public

Faire tomber du matériel DJ / sono en régie :

Surtout si vous êtes en train de vous en servir, ou si c’est le cas pour un autre artiste !

Comment faire tomber du matos me demanderez-vous ?

Par exemple, en voulant repositionner des enceintes de retour, en déplaçant des platines… dans un contexte pas très favorable (quand on est bourré, dans le noir, tard dans la nuit…).

 

Certains supports qui soutiennent les régies DJ ne sont pas très solides et stables, par exemple s’il s’agit d’une planche posée sur des traiteaux (classique en teufs)…

Un bon moyen de vous faire « apprécier » par vos collègues c’est de vous appuyer sur un bord, et de tout faire tomber d’un coup 😀

Bref, soyez vigilant !

 

 

Dans le même genre d’idée : renverser du liquide (eau, bière, coca…) sur le matos de mix, ou même par terre en régie, c’est pas vraiment la classe !

Surtout s’il y a un bac de vinyles posé au sol : pas sûr que vous restiez longtemps pote avec son pocesseur !

Laisser un silence NON VOULU survenir pendant votre session de mix :

Peu importe la raison, c’est « toujours de votre faute » en tant que DJ / liveur !

S’il y a une galère de matos comme une platine qui ne répond plus, un diamand qui saute, ou encore un ampli qui s’est mis en protection, c’est d’abord le DJ que les gens vont regarder (et suspecter) !

 

Bien sûr, si c’est le matos de sono qui déconne, vous ne pouvez pas faire grand chose, et ce n’est pas votre rôle de vous en occuper.

Mais pour les silences provoqués par des erreurs aux platines, vous devez tout faire pour éviter que ça n’arrive.

 

Par exemples :

– Vous n’avez pas eu le temps d’enchaîner sur le morceau suivant, et vous vous êtes fais surprendre par la fin du morceau en cours.

– Vous vouliez passer du titre 1 au titre 2 par un coup de cross-fader, mais vous avez oublié de monter le line-fader de la voie du titre 2 (surpriiiiiiiiiiiiise 😀 ).

– Même chose sauf que ce sont les potards d’EQ qui sont fermés à fond…

 

 

Le public capte tout de suite qu’il y a eu une couille quelque part, quoi que vous fassiez pour tenter de la masquer ou pour vous rattraper.

 

 

Il y a cependant des astuces à connaître pour éviter ce genre de galère, et qui peuvent clairement vous sauver la vie !

Dans le Niveau 10 de la formation DJ « Le Dojo », vous trouvez 10 « interludes de secours » : des sons originaux spécialement prévus pour « masquer » vos croûtes, et vous éviter la honte…

Je vous explique comment les utiliser à tout moment quand vous mixez en public, en situation d’urgence 🙂

Plus d’infos ici : https://la-guerre-des-potards.com/dojo-pdv/

Foirer un drop (ou un passage crucial d’un morceau) :

Le drop, c’est l’un des moments clé des morceaux que vous mixez !

Après un break plus ou moins long, le drop survient quand l’énergie « normale » du morceau reprend.

Le break sert à faire une pause et à créer de la tension, du désir chez le public, afin de bien mettre en valeur le drop…

Donc si vous vous ratez à ce moment-là, c’est la grosse loose, car c’est précisément là que le public compte le plus sur vous (et sur le morceau en lui-même bien sûr).

 

 

Comment rater un drop :

– Oublier d’activer les basses sur le morceau en cours de lecture, par exemple si vous les avez coupé pendant le break… youpiiiiiiiiiii 😀

– Avoir mal géré le volume général : par exemple si le gain de la voie utilisée est trop poussé, ça va monter dans le rouge et éclater les oreilles de vos auditeurs…

S’il est trop bas, le volume de sortie sera faible et donc l’énergie potentielle du drop sera avortée.

– Avoir oublié de désactiver un effet ou un filtre sur la voie concernée : du coup, le morceau sera impacté dès le drop, il sera dénaturé et ça peut vraiment nuire au rendu final !

Retirer un mauvais câble pendant que la soirée bat son plein :

Débrancher un câble qui coupe le son, par exemple le câble d’un contrôleur USB ou d’une platine vinyle / CD en cours d’utilisation !

Ne rigolez pas, c’est arrivé à un pote récemment lors d’un booking : en plein live, le DJ suivant qui voulait installer son matos a retiré – par erreur – le câble qui reliait l’APC 40 à l’ordi… FAIL !!!

 

 

Dans le même genre : arracher (sans le vouloir !) un câble en essayant de passer entre le rack d’amplis et la table de mix…

Oui ça peut paraître abusé ou impensable, hé bien dites-vous que ça m’est arrivé en plein mix !

 

Un des organisateurs voulait récupérer un truc un peu plus loin, il n’avait pas vu le câble tendu entre le mixer et les amplis, et BOOM ! Coupure du son 🙁

A ce moment-là, à fond dans mon set et concentré sur les platines, j’ai vu le mixer (ma chère et tendre Nuo 2 en plus !!!) s’envoler pour atterrir un mètre cinquante plus loin…

Et impossible de la relancer après, bref vous voyez le FAIL du mec (j’avais « un peu » envie de le pendre lol mais on est resté diplomate hahah 😀 ).

Vous casser la gueule quand vous êtes sur scène :

Surtout si vous « faites le chaud » en montant sur la table qui soutient le matos DJing, comme le font certaines stars…

 

Le top c’est si on vous prend en photo, et surtout si on vous filme éhéh !!

Allez, ça vous fera un bon souvenir au pire lol

 

Attention en milieu obscur, surtout s’il y a des câbles par terre : regardez où vous marchez pour ne pas vous en prendre un dans les pieds !

Et prenez votre temps quand vous marchez proche de la régie DJ, soyez toujours vigilant 😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...