Matériel DJ : Les Avantages D’une Table De Mix En 4 Voies :

materiel dj table de mix dj


Tu l’as sans doute déjà constaté : en clubs et en festivals, les tables de mix DJ sont en 4 voies (c’est-à-dire en 4 canaux, avec donc 4 line-faders), la plupart du temps…

Cela présente de nombreux avantages par rapport aux mixers 2 voies, dont voici les principaux :

Mixer sur 3 ou 4 platines :

Mixer avec plus de 2 platines CD / vinyls / decks te permet d’élargir tes possibilités créatives !

Au lieu de te restreindre à effectuer des transitions d’un morceau à l’autre, éventuellement en jouant avec des effets, avec une troisième source audio tu peux lancer des samples à la volée, quand tu le veux…

Par exemple, tu peux jouer une a cappella (= un vocal seul, sans aucun autre instrument joué en même temps) à tout moment avec ta troisième platine, sans que ça ne vienne interrompre ton mix géré par les 2 autres platines !

Tu peux également te servir de cette troisième platine pour scratcher un son, pendant que le morceau de la platine 1 est entendu par le public, et que le morceau suivant est déjà calé en CUE sur la platine 2…

Les possibilités sont multiples, et sans que ça ne vienne gêner l’utilisation des 2 platines de base, platines dédiées au mix classique.


Dédier une troisième voie à un noise :

Dans le même ordre d’idée, et si ta table de mixage le permet, tu peux générer du noise (= un bruit blanc continu qui contient toutes les fréquences, c’est le même bruit qu’on entendait sur les vieux postes de TV cathodiques quand ça captait pas, et que ça affichait de la neige à l’écran… seuls les anciens comprendront de quoi je parle lol ^^ ).

Le noise généré par le multi-effets de la table de mix est routé / envoyé vers une voie dédiée du mixer : tu peux alors jouer avec ce noise, en variant son volume, en filtrant ses fréquences (via les EQ de cette voie, et / ou un filtre low-pass ou high-pass), en effectuant des cuts…

Cette technique peut te servir à agrémenter un mix, à faire le raccordement entre 2 morceaux si tu galères pour les enchaîner correctement, ou encore à booster la tension que tu créés chez l’auditeur pendant les phases de montées d’énergie (build-ups) !   😀


Augmenter la durée de vie de ton matériel DJ :

Pour mixer, il faut au minimum deux sources audio… (merci Captain Obvious ! ^^ )

Donc si tu travailles sur une table de mix en 2 voies, et qu’un jour l’une de ces voies devient inutilisable (fader cassé, faux contact électronique, un potard d’EQ qui déconne…), t’es bloqué et tu ne peux plus mixer !   🙁

Alors qu’avec une table en 4 voies, tu en a 2 de rechange en cas de défaillance de l’une d’entre elles !

Ça, ça peut sauver une soirée (surtout s’il n’y a pas de table de mix de secours à disposition !!)…     😉


Prévoir un parachute de secours anti-croûte :

En mix DJ, ce que j’appelle une croûte c’est quand on s’est raté, et qu’on n’a pas réussi à enchaîner sur le titre suivant assez vite…

On peut aussi se rater en mettant accidentellement en pause la lecture du morceau entendu par les danseurs (ça sent le vécu, true story ^^ )…

Si tu n’es pas trop sûr de toi, ou si tu ne veux prendre aucun risque, tu peux dédier une troisième ou une quatrième platine à ton parachute de secours !

Ton parachute de secours c’est un morceau que tu peux lancer à tout moment car tu l’as déjà chargé dans la platine dédiée, dès le début de ta prestation.

Tu auras donc pris soin de bien le choisir, et de bien caler son point de démarrage (point CUE pré-enregistré), afin qu’il puisse être joué à tout moment en cas de galère, en une fraction de seconde.


S’adapter aux régies DJ pro :

Si tu as la chance d’avoir une table de mix en 4 voies chez toi pour t’entraîner dessus régulièrement, tu seras moins déstabilisé le jour où tu joueras sur une régie pro en club, en teuf ou en festival !

Que ce soit en termes d’ergonomie, de prise en main, de fonctionnalités ou encore de branchements, c’est toujours mieux de s’habituer à ce matériel en étant tranquillement à la maison, plutôt que de le découvrir lors de bookings, quand on est naturellement plus stressé…

Le plus pertinent, si tu prévois de mixer en public souvent, c’est d’avoir une config Pioneer chez toi, pour rester dans le même environnement matériel que ce qu’on trouve en soirées (les régies pros sont en Pioneer dans 90% des cas).

 

L’idéal étant de pratiquer les différentes techniques de mix sur 3 ou 4 platines (ou des decks d’un logiciel DJ comme Traktor, Rekordbox DJ ou Serato DJ) de chez toi, dans un ordre logique d’apprentissage.

Dans la formation DJ Le Dojo (qui fait suite à la formation DJ Padawan, dédiée aux débutants), on voit ensemble différentes techniques et astuces qui exploitent le potentiel des mixers en 4 voies…

Tu vas aussi pouvoir utiliser les Packs de noises de raccordement et de FX à scratcher, ainsi que les interludes de secours et les intros vocales atypiques fournis dans cette formation !

Je te laisse découvrir tout le programme maintenant en cliquant ici



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici