Matériel DJ : Présentation Du Contrôleur USB Pioneer DDJ-400 :

Pioneer vient (encore ! ^^) de sortir un nouveau contrôleur USB d’entrée de gamme pour les DJ débutants : le DDJ-400.

On va voir dans les lignes qui suivent à quoi il ressemble, ce que tu peux en attendre, et pourquoi je te le recommande pour bien démarrer en DJing :


Présentation du contrôleur USB Pioneer DDJ-400 :

A première vue, c’est un contrôleur DJ classique pour cette gamme de prix (moins de 300€), et il a de la gueule par rapport à beaucoup de ses concurrents !   😀

 

 

 

Voici ses principales caractéristiques :

 

– 2 voies avec EQ 3 bandes + 1 entrée micro.

– Carte son 24 bit / 44,1 kHz intégrée et alimentation USB.

– Réglage de la courbe du cross-fader.

– Filtre par voie (passe-haut / passe-bas).

– Beat FX => Assignable aux voies 1 ou 2 séparément, ou à la piste master. Potard « dry / wet » (intensité de l’effet) et bouton « On / Off » comme sur la table de mix DJM-900 Nexus 2.

– 8 pads par deck => 8 points CUE, quatre banques pour 16 samples…

– Fonction Beat Jump => Permet de faire un bond dans la lecture du morceau de 1, 2, ou 4 temps en avant ou en arrière par exemples.

– Fonction Fader Start => Permet de déclencher la lecture d’une track en montant le fader de sa voie, sans avoir à appuyer sur Play ou sur le bouton Cue.

– Jog wheels avec le toucher des CDJ-2000 Nexus 2 sur les bords.

– Boutons de loops manuelles des CDJ-2000 NXS2 => Début / fin / arrêt de la boucle…

 

Pour voir la fiche technique du DDJ-400, c’est ici.

Un petit mot sur le logiciel Rekordbox DJ :

Rekordbox DJ, c’est le logiciel de chez Pioneer qui te permet de mixer (comme Traktor, Virtual DJ, Serato DJ…), à ne pas confondre avec Rekordbox (sans le « DJ » à la fin), qui ne permet que de classer et de préparer tes tracks.

En achetant le contrôleur DDJ-400, tu as une clé pour activer la licence de Rekordbox DJ.

 

Rekordbox DJ, compatible Mac et PC, en est à sa version 5.3, et il intègre les fonctionnalités habituelles des meilleurs logiciels DJ du marché (loops, plusieurs hot cues, slip mode, 4 decks…).

Et pour les débutants, il y a aussi une fonction « Tutorial » incluse pour aider les DJ à prendre en main le logiciel, même quand on n’y connait absolument rien en DJing !

 

Une autre fonctionnalité aussi c’est la suggestion de morceaux à enchaîner, suivant 3 types de critères :

– l’année de sortie du titre,

– l’ « humeur » du morceau,

– les caractéristiques communes (artiste, label…).

Bon, sans l’avoir essayée, je ne suis à priori pas convaincu de l’intérêt de cette fonctionnalité, mais bon…

 

Enfin, c’est aussi possible de partager tes mixes sur les réseaux sociaux (MixCloud, YouTube, Kuvo…), avec publication des informations du set (titres et timings des morceaux).

Pourquoi je recommande le Pioneer DDJ-400 aux DJ débutants :

Déjà, il est à un prix abordable pour débuter le mix : moins de 300€ (neuf).

Et avec ça, tu peux t’amuser pendant un bon moment avant d’en avoir fait le tour !

Entre 150 et 300€, c’est le budget que je recommande de mettre pour démarrer, jamais en dessous sinon c’est trop pourri comme matos !     :-/

D’ailleurs, à chaque fois je recommande certains contrôleurs Pioneer même pour cette gamme de produits (comme le DDJ-RB ou le DDJ-SB3).

 

Ensuite, le DDJ-400 est compact, donc pratique à trimbaler chez tes potes, en soirées…

Il a un EQ 3 bandes (basses / médiums / aigus), ce qui n’est pas le cas de tous les contrôleurs USB d’entrée de gamme !

 

Bon, en fait, la grosse raison pour laquelle je te le recommande davantage que n’importe quel autre contrôleur USB du marché (pour ce prix) c’est qu’il te permet de te mettre dans l’univers, dans le contexte de Pioneer…

C’est-à-dire que tu vas utiliser du matos hardware et software qui est de la même marque que LA référence en milieu professionnel…

…Pioneer équipe 95% des régies CD en clubs, et je pense pas que ça va change de si tôt !   😀

 

Plusieurs éléments du DDJ-400 sont repris à partir du matos haut de gamme (DJM-900 NXS2 et CDJ-2000 NXS2)…

… du coup, le jour où tu veux monter en gamme, ou utiliser du matos pro, tu seras déjà familier avec la marque, avec sa façon de fonctionner…   😉

Et maintenant, comment commencer à mixer ?

Une fois que tu as le matériel DJ qui te convient, tu es prêt pour apprendre à mixer

… et si tu veux maîtriser les bases du mix facilement et rapidement, tu peux me suivre sur la formation DJ Padawan, spécialement prévue pour les débutants…

 

Tu vas y trouver 5 cours pour être capable de mixer en public au bout de 4 semaines (avec du boulot bien sûr, ça tombe pas du ciel !) :

1/ Calage tempo manuel (c’est-à-dire « à l’oreille »).

2/ Techniques de mix fondamentales (pour bien utiliser ton mixer et assurer tes transitions).

3/ Mix harmonique (pour choisir tes morceaux à mixer en fonction de leur tonalité).

4/ Mixer en public (pour assurer tes premières prestations, sans stresser).

5/ Organiser des soirées (pour mixer en public régulièrement, même si tu ne connais personne dans le milieu)…

 

La présentation complète est ici : http://la-guerre-des-potards.com/formation-dj

 

Amuse-toi bien !    😉