Mastering : 4 Choses à Tester Avec le MID / SIDE :

Pour élargir la répartition du son lorsqu’on écoute sur deux enceintes, on peut appliquer plusieurs techniques qui vont renforcer l’aspect stéréo.

La stéréo représente la différence de son qu’on a entre le canal de gauche et le canal de droite.

Contrairement au rendu mono qui est produit par exactement le même son, qu’il sorte d’une enceinte ou de plusieurs.

 

Mais il existe une troisième façon de gérer le traitement des sons destinés à être écoutés sur deux enceintes ou plus…

Le « mid / side processing » est une approche très intéressante si vous maîtrisez déjà bien la spatialisation stéréo.

En mid / side, on ne résonne plus suivant une différence de son entre gauche et droite, mais entre le centre (« mid » c’est-à-dire « middle » en anglais) et les côtés (« side » en anglais).

Dit autrement : vous pouvez appliquer des traitements (EQ, compression…) uniquement au centre, et d’autres uniquement aux côtés (reverb, coupe-bas…) !

 

Voici donc 4 techniques de mastering que vous pouvez essayer avec le mid / side :


mastering mid side

Recentrer le son provisoirement :

L’idée ça va être d’interpeller l’auditeur en faisant une modification provisoire dans la façon dont est gérée la « largeur » du son…

C’est-à-dire qu’on va recentrer l’ensemble du son en mono à un moment crucial du morceau, avant de le « relâcher » totalement pour qu’il exploite à nouveau sa pleine diffusion (en side).

Techniquement, pour faire ça on peut appliquer une automation sur le fader de la voie qui gère le volume du « side », afin de le diminuer puis de le remonter au bon moment.

 

Une bonne idée de timing c’est de baisser le volume du side à la fin d’un break (ce qui permet de finir le break en mono), et de le remonter brusquement juste avant le drop (pour « ré-élargir » le son d’un coup).

Cette astuce subtile permet de booster l’impact du drop, surtout sur des passages avec des synthés ou des mélodies bien présents en side !    🙂

 

Cette technique, je l’ai appliquée dans mon dernier morceau « Hip Core » à 3″09 par exemple…

Si vous voulez écouter ce que ça donne : http://yannoo-dj.com/hip-core/

L’EQ coupe-bas en side :

Vous pouvez appliquer un equalizer uniquement sur les côtés (side).

C’est pratique par exemple pour virer les fréquences en dessous de 200 ou 300 Hz uniquement en side, afin de mieux les faire « respirer » en mid.

 

Pour rappel : les fréquences basses doivent être centrées, donc autant utiliser le mid / side processing pour les mettre en avant uniquement en mid    😉

Compresser différemment en mid et en side :

Vous pouvez compresser davantage les basses et les bas-médiums uniquement en mid, puisque c’est là que ces fréquences seront les plus présentes.

Et vous pouvez compresser le side différement (en particulier pour les haut-médiums et aigus), avec, pourquoi pas, un autre VST…

 

Adaptez et utilisez ce qui est le plus pertinent pour chaque « canal ».

Mettre une reverb en side :

Vous pouvez coller une reverb (très légère !) sur votre morceau, en ne l’appliquant qu’en side.

Ça peut vous permettre de faire ressortir des instrus mélodiques, ou qui tapent davantage dans le haut du spectre, qui seraient plus présents en side qu’en mid…

 

A l’opposé, ça vous permet de ne pas appliquer de reverb en mid, donc pas de reverb sur le kick, la ligne de basse…

Ce qui peut être pertinent  😉

 

 

Comme vous le voyez, les possibilités avec le mid / side sont infinies !   🙂

Mais faites toujours attention au résultat final en mono, c’est très important !



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici