Les 6 Techniques de Mix à Maîtriser Dans l’Ordre OPTIMAL :

 

Si je devais réapprendre à mixer en partant du zéro absolu, voici dans quel ordre je travaillerais les différents aspects du DJing :

 

Techniques de Mix

 

 


1/ Choisir la track suivante (« entrante » dans le mix) :

Je le répèterais jamais assez, mais le choix des morceaux que tu joues est MÉGA MÉGA CRUCIAL !!

Quel que soit ton style musical, quels qu’en soient les contextes ou les situations (set d’une heure sur un style unique, prestation d’animation DJ pour un mariage… peu importe, c’est valable dans TOUS LES CAS !).

Je dirais que bien choisir ses tracks, ça représente 80% du boulot d’un DJ

… donc commence par BIEN bosser cet aspect, avant tout le reste !  😉

 

 

 

2/ Régler les volumes de la track entrante :

Parmi les aspects techniques du DJing, savoir régler correctement le volume des voies de ta table de mix, mais également le volume de la sortie Master est hyper important !

Imagine que tu sois capable d’enchaîner 2 titres qui passent trop bien ensemble…

… que tu assures leur transition « impeccablement »…

… sauf que le volume du titre entrant (par exemple) est trop fort au niveau du potard des aigus

… bah c’est LA MERDE !!!

Tu niques, d’un coup, tout ton travail, en même temps que de bousiller les tympans de tes auditeurs !

Si tu es en train de mixer en public, les gens vont tout de suite te faire comprendre que t’as BIEN MERDÉ, et ça, ça fait mal !  🙁

 

 

 

3/ Caler le tempo et les phrases musicales de la track entrante sur ceux de la track sortante (encore entendue par le public) :

Un micro micro décalage tempo, c’est pas très grave, dans le sens où c’est principalement les DJ / producteurs / live performers qui vont le capter…

… par contre, un décalage tempo flagrant, TOUS les auditeurs le captent (même s’il est corrigé rapidement) !

Le résultat ?

Tu perds, de suite, en crédibilité, et tu casses l’élan des danseurs (ils risquent de sortir de leur « trip »), ce qui est carrément frustrant !  🙁

 

 

 

4/ Appliquer une technique de mix propre et pertinente pour assurer la transition entre les deux tracks :

Il y a plusieurs approches pour passer d’une track à une autre…

… tu peux avoir envie de bien « marquer le coup »…

… de placer une transition fluide / « transparente » / discrète…

… ou encore, tu peux avoir envie de surprendre ton public avec une transition originale, osée, bien nette…

Le point commun à toutes ces approches pour que tes enchaînements soient réussis ?

Tu dois vraiment maîtriser ce que tu fais, et choisir intelligemment la meilleure technique de mix en fonction de la situation !

 

 

 

5/ Mixer harmoniquement :

Le mix harmonique, ça a changé ma vie !!  😀

Ça consiste à sélectionner tes morceaux en tenant compte de leur tonalité

… afin de ne JAMAIS risquer de provoquer un conflit de tonalités (c’est-à-dire une sorte de dissonance, genre y’a un truc qui sonne pas bien dans ton mix, surtout quand tu mélanges les lignes de basse et les instrus mélodiques des deux morceaux).

 

 

 

6/ Ajouter des effets sur l’une ou l’autre track (voire sur la piste Master) :

Alors là, je risque de choquer et de pas faire plaisir à beaucoup de monde (notamment aux DJ débutants) !! …

Je n’ai JAMAIS utilisé d’effets en mix en public (booouuuuuuuuuhhhhh le vilain !!  😀 ) …

… pourquoi une telle hérésie ??!??

Déjà parce que je suis sur un style musical plutôt speed (Hardtek / Frenchcore entre 190 et 200 BPM  😛   ), donc t’as pas trop le temps de faire joujou avec des effets (et les morceaux en sont déjà bien blindés !)…

… mais aussi car ces 15 dernières années j’ai principalement mixé sur vinyles et sur platines CD, sans utiliser d’effet sur la table de mix (j’ai une vieille Nuo 2 à la maison, une table de mix sans effet, donc pas trop possible de m’entraîner  :-/  ).

Et tu sais quoi ??

Bah ça m’a pas empêché de retourner des dancefloors !  😀

Je considère qu’un DJ débutant doit apprendre à faire danser son public AVANT de s’intéresser à des trucs « compliqués et facultatifs » comme les effets !

 

 

Voila un peu la trame que je t’invite à suivre, surtout si tu débutes sur les bases du DJing…

Pour apprendre à maîtriser le calage tempo à l’oreille, les techniques de mix fondamentales, le mix harmonique, et pour mixer en public en 1 mois, check ma formation DJ Padawan (l’un de mes best-sellers) qui va te faire progresser rapidement : http://la-guerre-des-potards.com/formation-dj

(Et si tu veux aller plus loin que juste maîtriser les bases du mix, tu as aussi les formations Le Dojo et Bushido, avec des techniques DJ plus avancées, des ressources exclusives, du matériel pour t’entraîner…).

 

 

Si tu te retrouves un peu dans cette étape d’apprentissage du mix, essaie de te caler sur cet ordre pour accélérer tes progrès dès maintenant !  😉

 

AU BOULOT GUERRIER !  :p