6 Idées d’Intros (HORS DU COMMUN) Pour vos Sets DJ :

Vous en avez ASSEZ de pondre des sets DJ un peu fades ou pas très originaux ?

Essayez d’y placer des nouveaux types d’intros ÉTONNANTES pour démarrer de manière créative et inattendue par votre public !

Vous allez pouvoir démarrer vos mixes avec du JAMAIS VU AILLEURS, en interpellant votre public afin de capter son attention et de le motiver à vous écouter

Mais vous allez aussi pouvoir annoncer explicitement qu’il y a un changement de DJ aux platines si vous mixez en public, afin de mettre en valeur votre prestation !

Voici 6 idées d’intros pour vous distinguer de ce que font 95% des DJs :


set dj

Utiliser une voix comme intro de votre mix DJ :

Lancer une voix particulièrement bien choisie, qui peut « parler » (haha haha ^^) à votre public, qui peut l’intriguer, le bluffer…

Il peut s’agir d’un speech extrait d’un film bien connu (ça s’est déjà vu avec Pulp Fiction par exemple, ou encore avec Fight Club…), d’un spectacle comique, d’un documentaire ou d’un reportage sur un thème qui est cohérent avec « l’histoire » racontée dans votre set DJ

Si vous voulez clairement pousser le délire plus loin, vous pouvez vous enregistrer vous-même (oui je sais c’est tiré par les cheveux, mais vous avez l’habitude des trucs un peu « bizarres » si vous me suivez depuis un moment ^^)     🙂

Vous pouvez alors raconter exactement ce que vous voulez, avec la durée que vous souhaitez, avec la bonne intonation… Et faire quelque chose de vraiment original !!!    😉

Amorcez votre set DJ avec une « mise en ambiance » :

Faites une mise en ambiance avec un morceau de type « orchestral », qui peut être planant, ou quelque chose de très progressif…

Et qui n’a rien à voir avec votre style musical joué par défaut dans votre set.

Un peu comme ce titre : http://yannoo-dj.com/amissa-memoria-orchestral/     😀

L’objectif c’est de créer une atmosphère « particulière » avant d’envoyer la sauce ^^

Déployez vos compétences en « sound design » avant de mixer :

Jouez en faisant du « sound design » en temps réel : vous pouvez mélanger des bruitages de tous types, et les triturer dans tous les sens en leur rajoutant des effets tels que des phasers, des reverbs, jouer sur la panoramique, des saccades…

Pour cela, vous pouvez vous servir d’un boîtier d’effets (comme un Kaoss Pad par exemple), d’une table de mix (comme la Pioneer DJM-900 Nexus), ou des effets présents dans votre logiciel de mix (Traktor, Serato, Virtual DJ…).

Mais le top pour réussir cela reste d’utiliser un logiciel de M.A.O., comme Ableton Live, FL Studio… Avec un contrôleur USB (l’APC 40 par exemple.

Si vous voulez avoir une idée de ce que ça peut donner, vous pouvez écouter l’intro de mon set « The Lean Projekt » ici : http://yannoo-dj.com/the-lean-projekt/

-> J’avais créé une « pré-intro » (placée donc avant l’intro du 1er titre du set) un peu en mode initiation chamanique dans la jungle amazonienne ^^

Faites-vous remarquer au moment de commencer votre set DJ :

Lancez un « DJ Drop » au début de votre set pour annoncer au public que vous êtes passé aux platines.

S’il est fait correctement, il peut être très percutant, explicite, et donc attirer l’attention des auditeurs    😉

Vous pouvez vous en fabriquer un vous-même si vous le sentez, sinon passez par un service professionnel comme http://www.yourdjdrops.com/    😉

Amusez-vous avec le « finger drumming » :

L’idée c’est de faire une courte session de « finger drumming », c’est-à-dire de jouer des percussions avec les doigts sur un contrôleur USB de type « launchpad » avec un logiciel de production musicale comme Ableton Live.

C’est possible aussi avec un logiciel DJ et un contrôleur USB comme le KONTROL F1 de chez Native instrument ^^

Vous pouvez aussi vous servir d’une machine « physique » comme une Akai MPC, ou encore des touches CUE et HOT CUE sur des platines CD haut de gamme (comme sur les CDJ-2000 Nexus).

Démarrez votre mix avec une session de scratch :

Créez une intro basée sur du scratch, avec, pourquoi pas, une instru hip-hop en arrière-plan.

Bien sûr, il faut que tout ça reste cohérent (ou au moins que ça ne soit pas choquant) par rapport à votre style musical !

Vous pouvez alors faire monter la sauce en scratchant de plus en plus vite, et / ou de plus en plus intensivement, avant de lâcher le 1er beat de votre premier titre ! ^^

Pour aller (beaucoup) plus loin sur ce type d’intros originales, jetez un œil à la formation DJ « Le Dojo » : vous allez y trouver des intros déjà créées par mes soins…

Elles sont prêtes à l’emploi, et reprennent les idées que vous venez de découvrir : extraits de voix de films connus, sound design…

Vous allez aussi récupérer des samples prêts à scratcher et à triturer, avec différentes déclinaisons pour multiplier les possibilités !     😉

 

 

>>> Écoutez l’article complet :