Comment (BIEN) Appliquer l’ÉGALISATION « MIRROIR » en Mixage :

L’égalisation est un processus très important en production musicale, lors des différentes phases de création d’un morceau.

En sound design, quand vous fabriquez vos instruments (en samplant, en synthétisant, ou en appliquant d’autres techniques), vous pouvez utiliser un EQ (un égaliseur) pour carrément « reformer » votre son.

Vous allez pouvoir accentuer ou atténuer fortement des plages de fréquences, de manière très audible, ça ne pose pas de souci.

 

Par contre, lors des phases de mixage et surtout de mastering, vous devez utiliser vos EQ de manière bien plus subtile, précise et cohérente !

 

Voici donc une technique facile à appliquer lors du mixage : l’égalisation mirroir…

Elle donne de bons résultats rapidement, et permet d’obtenir une cohérence logique entre vos différentes pistes.

Explications :


eq mirroir mixage

Le principe de l’égalisation mirroir :

C’est tout bête, mais c’est important de bien comprendre le principe de fonctionnement de l’égalisation mirroir, car c’est une base essentielle pour bien démarrer dans ce domaine !

L’idée c’est de COMPENSER la hausse (les pics) de fréquences d’un instru par une baisse (un creux) de fréquences d’un (ou de plusieurs) autre instru.

On travaille donc sur les mêmes fréquences d’une piste à l’autre.

Et on applique la même « intensité » de correction (le même changement de volume) sur l’EQ des pistes concernées, afin de garder une proportion.

 

Exemple :

– Vous avez créé une mélodie qui ressort bien dans les aigus, mais pas trop dans les médiums, et vous voulez corriger ça.

Grâce à un EQ, vous boostez ses fréquences aux alentours des 900 Hz, ce qui forme un « pic » (ou une bosse) par rapport au reste de la courbe de l’EQ.

Disons que vous montez le volume de cette « bosse » de 5 dB : votre mélodie sonne maintenant bien dans les médiums, nickel.

 

– Pour COMPENSER cette hausse de volume dans les 900 Hz, vous allez traiter le ou les instrus qui sont joués en même temps que cette mélodie, et qui tapent aussi dans les 900 Hz.

Vous leur mettez un EQ avec un creux de – 5 dB à 900 Hz, afin de laisser cette plage de fréquences pour la mélodie.

Vous venez donc d’agir comme s’il s’agissait d’un mirroir entre les deux EQ, d’où le nom de cette technique   :p

 

Appliquer cette technique sur plusieurs pistes d’instrus vous permet d’obtenir une cohérence dans la répartition des fréquences, afin de mieux faire ressortir chaque instru   😉

Check ça aussi, c’est du lourd : La Réverb à Convolution en Mixage et Mastering

Comment je procède lors du mixage de mes morceaux :

Voici ma méthode d’égalisation (en version simplifiée) :

 

– Commencer par égaliser l’instrument le plus important, le plus souvent présent tout en long du morceau.

Il s’agit juste d’appliquer quelques petites corrections sur les fréquences si c’est nécessaire, et sans tenir compte d’aucun autre instru.

Le but est de valoriser, de mettre en avant ses fréquences intéressantes.

Je créé des morceaux de Hardtek (Tribecore pour les intimes    😀 ), l’instru le plus important par lequel je commence est donc le kick.

 

– Ensuite, j’égalise la ligne de basse directement en fonction de l’EQ du kick, en suivant le principe du mirroir.

=> Si l’EQ du kick a un boost de 3 dB à 80 Hz et à 650 Hz, je creuse de 3 dB sur la ligne de basse à 80 Hz et à 650 Hz pour COMPENSER.

 

– Pour bien valoriser le kick par rapport aux autres instrus, j’applique le même traitement d’EQ que celui de la ligne de basse sur d’autres instrus qui pourraient gêner.

=> Si un FX ou une mélodie tape dans les 650 Hz, je « creuse » avec son EQ pour réserver cette plage de fréquences pour le kick.

Ça peut paraître un peu abstrait dit comme ça par écrit, mais c’est pas bien compliqué quand vous êtes en train de pratiquer.

 

Je vous montrerais ça en détails, concrètement et en allant plus loin dans des cours de production musicale…    😉

En attendant, testez cette technique dès que possible, ça ne vous prend pas beaucoup de temps !



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici