3 Particularités Propres aux DJ RÉSIDENTS :

Etre DJ résident dans un club ou dans un bar demande des compétences et une attitude particulières par rapport au fait de mixer uniquement pour soi, ou pour le plaisir…

 

Vous devez adopter un comportement professionnel, et agir en conséquence pour satisfaire votre client : le patron de l’établissement ou le responsable de l’organisation (par exemples).

Dans certains cas, vous devez alors « prendre sur vous » pour vous adapter, pour plaire à la clientèle du lieu, pour faire danser un maximum de personnes…

Et avec le sourire s’il vous plaît    :p

 

Voici 3 aspects à développer pour mieux assurer vos résidences :


dj resident

Ayez une idée précise de la clientèle attendue dans l’établissement :

Avant de passer aux platines, avant même de préparer vos titres, vous devez savoir à qui vous aurez affaire en terme de personnes présentes sur le dancefloor.

 

Votre but est de les séduire, donc bien les connaître et les comprendre est fondamental !

Qu’attendent les clients de l’établissement quand ils viennent ?

Qu’attendent-ils de vous en particulier ?

Est-ce qu’ils viennent pour s’éclater devant les caissons, pour danser tranquillement, pour draguer, ou plutôt pour discuter autour d’un verre ?

En fonction de la réponse, vous allez adapter le choix de vos titres, mais aussi votre façon de mixer…

 

Quels types de clients sont-ils et comment satisfaire leurs requêtes éventuelles ?

Vous pouvez vous faire un briefing régulièrement avec le responsable de la soirée si besoin, afin d’en savoir davantage !

Maîtrisez votre musique :

Dit comme ça, ça paraît évident dans le sens où tout DJ doit maîtriser ce qu’il fait…   :p

Mais il y a quand même certaines spécificités aux DJ résidents concernant cette maîtrise du son !

 

Vous devez savoir précisément quels styles musicaux seront joués avant et après vos prestations par les autres DJ, afin de garder une cohérence entre vos sets, et pour enchaîner avec fluidité.

Prévoyez toujours assez de titres pour assurer bien plus que votre prestation de base !

Par exemples, si vous devez mixer plus longtemps que prévu, pour assurer un set de warm-up pour remplacer un collègue, ou encore pour pouvoir enchaîner à partir et vers d’autres styles musicaux que le votre.

 

Un aspect important pour les DJ résidents : vous devez constamment mettre à jour et faire évoluer vos sets !

Ne jouez jamais deux fois le même set, même s’il a cartonné lors d’une soirée.

D’une part parce que le choix des tracks n’est pas le seul facteur qui détermine si les gens vont kiffer et danser (il y a aussi l’ambiance, le taux d’alcoolémie, l’heure à laquelle vous mixez…).

D’autre part parce que vous ne voulez pas vous faire « griller » par des clients fidèles qui reviennent régulièrement…

Ils veulent de la nouveauté, et ils ont raison : à vous de toujours rester en perpétuelle recherche de nouvelles perles à jouer.

Et cela vous permet d’être à la page et de suivre les dernières sorties musicales du moment    😉

Attention à votre audition !

Les DJ résidents sont plus susceptibles d’user rapidement leur audition, car ils s’exposent régulièrement à des forts volumes.

Si c’est votre cas, n’assurez pas plus de 3 bookings par semaine, et évitez de faire du son le lendemain pour reposer vos oreilles !

 

N’oubliez jamais qu’il s’agit de notre outil n°1…

Vraiment faites TOUT CE QUE VOUS POUVEZ pour préserver votre audition !

J’ai plusieurs potes qui ne peuvent plus mixer ou qui ne supportent plus d’écouter de la musique, et cela de manière définitive…    🙁

 

Prenez vos précautions : bouchons d’oreilles quand vous allez en soirées, ne mixez pas plus d’une heure ou une heure et demi par session quand vous êtes chez vous, baissez le volume…

 

Bref, soyez un DJ professionnel et responsable pour assurer votre carrière !    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...