3 différences entre les DJ généralistes et les DJ producteurs :

dj generaliste


Les DJ généralistes sont les prestataires qui mixent lors d’événements comme des mariages, des anniversaires, ou encore lors d’événements d’entreprise.

Ils peuvent également jouer en clubs, en étant résident, ou pas, et peuvent, des fois, animer des jeux ou des interactions avec leur public.

Ces DJ s’adressent donc à un public varié et hétéroclite : des personnes plus ou moins âgées, avec des goûts musicaux et des références culturelles qui peuvent être totalement différents les uns des autres.

Ces DJ généralistes doivent donc avoir une connaissance musicale très large (des musiques des années 80 au Hip Hop US, de la variété française aux dernières tendances actuelles…), et un répertoire de morceaux conséquent pour pouvoir satisfaire un maximum de leurs clients.

A l’inverse, les DJ producteurs peuvent être beaucoup plus experts dans un style musical spécifique, qu’ils travaillent bien plus en profondeur (puisqu’ils ne vont pas faire que mixer des morceaux dans ce style, mais aussi en composer / produire).

Ces DJ producteurs ciblent donc un public précis, fan de leur style musical, et leurs prestations scéniques peuvent être beaucoup plus courtes que des prestations de DJ généralistes.

Souvent, lorsqu’un DJ producteur est booké en soirée, c’est pour jouer un set d’une heure (parfois une heure et demi, mais rarement plus), autour du même style musical.

Voila, en gros, les principales différences entre ces deux types de DJ.

Et voici des différences plus spécifiques :

Le matériel de mix DJ :

80% du matériel peut être le même entre un DJ généraliste et un DJ producteur.

Une différence majeure peut apparaître lorsqu’un DJ généraliste veut projeter de la vidéo (via un vidéo-projecteur par exemple) en étant (ou pas) synchronisée avec la musique.

Dans ce cas-là, utiliser un logiciel de mix DJ qui permette de gérer la vidéo peut clairement aider !

Virtual DJ permet de mixer de la vidéo, et de gérer des karaokés.

Pour un DJ producteur, pas besoin de toucher à de la vidéo ni de gérer des karaokés, par contre avoir des fonctionnalités qui permettent de manipuler leurs sons avec plus de souplesse peut s’avérer très intéressant !

Par exemple, pour lancer des samples à la volée, pour extraire une section d’un morceau et la lire en boucle, ou encore pour mixer en multi-canal…

Pour ces applications, je recommande le logiciel Traktor de Native Instruments en priorité, notamment pour son format en stems, et ses remix decks avancés (sinon : Serato ou Rekordbox fonctionnent bien aussi).

On voit les techniques de mix DJ avancées dans les 16 formations de mon collègue Damian Rocks, formations incluses dans la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR.


Le choix des morceaux :

Le DJ généraliste doit bien connaître ses morceaux pour faire le meilleur choix possible en fonction du moment, du public, de l’ambiance…

Il doit tenir compte, en particulier, des aspects culturel et historique des musiques, notamment s’il compte jouer sur la nostalgie ressentie par son public.

Le DJ producteur doit bien connaître ses morceaux aussi, mais davantage sur des aspects techniques (comme le tempo et la note fondamentale, surtout s’il veut mixer harmoniquement ! On voit tout ça en détails dans la formation DJ Padawan, incluse dans la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR).

Il peut aussi jouer ses propres morceaux (c’est là tout l’intérêt de la démarche ! ^^ ), et même créer des tracks sur-mesure pour ses sets DJ (par exemple : composer une longue intro de set spécialement pour un événement particulier).


Les techniques de mix DJ :

Enfin, là aussi on peut trouver des similitudes.

Par exemple, des techniques de transition comme le cut sec, le fondu progressif, ou encore l’inversion des basses peut servir dans les deux approches.

La grosse différence c’est que le DJ généraliste doit être capable de passer d’un style musical à un autre potentiellement très différent, et dans ce cas-là, caler le tempo n’est pas envisageable…

Donc il faut faire preuve de créativité pour quand même arriver à enchaîner ces morceaux, sans que ça ne soit trop catastrophique ! 😀

Le DJ producteur, lui, mixe le même style musical par défaut.

Donc on attend de lui qu’il assure ses transitions impeccablement, avec un calage tempo précis, et des volumes parfaitement réglés.

Dans tous les cas, maîtriser les différentes techniques de mix DJ est primordial (tu n’as pas envie de te planter, surtout en public !)…

… et pour les dompter facilement et rapidement, le mieux reste de te former.

Dans la MASTERCLASS DJ PRODUCTEUR, tu as accès à plus de 18 formations sur ces thèmes (ainsi que 7 formations en production musicale, et 18 formations en music business pour décrocher des bookings, augmenter tes tarifs, ou encore booster ta fanbase…).

Tu peux y accéder dans une minute, et progresser à ton rythme (tu as accès aux contenus pédagogiques à vie, en illimité, via l’espace membre sécurisé).

Découvre la présentation détaillée maintenant : https://la-guerre-des-potards.com/masterclass



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici