Les 4 Erreurs qui PLOMBENT les DJ DÉBUTANTS

Quand on débute dans le mix, on fait pas mal d’erreurs techniques, comme rater des transitions, mal gérer ses volumes, ou encore mixer avec des tempos complètement décalés…

Mais dans cet article, on va parler des erreurs plus globales, liées à la façon de penser, à des mauvaises croyances, ou encore à des peurs…

 

Partir avec le bon état d’esprit est important, donc si vous vous retrouvez dans les lignes qui suivent, corrigez le tir dès que possible ! 😉

 

Voici donc les 4 erreurs à éviter :


dj-les-4-erreurs-qui-plombent-les-dj-debutants

Vouloir aller trop vite :

Je vous recommande clairement de prendre le temps nécessaire pour bien assimiler les bases du DJing avant de chercher à faire des choses complexes…

Ca commence par choisir le style musical que vous kiffez et que vous voulez développer, afin de pouvoir sélectionner les meilleurs morceaux qui feront parti de vos playlists.

Apprenez à connaître vos morceaux sur le bout des doigts, avant de chercher à faire grossir votre collection, même si vous n’avez pas encore beaucoup de titres.

Puis, prenez le temps de bien « digérer » les nouveaux morceaux que vous récupérez, l’un après l’autre…

 

Prenez le temps de bien maîtriser les techniques de mix fondamentales  comme le calage tempo à l’oreille, avant de chercher à rajouter des effets, du scratch ou encore de faire du remix en live !

Si vous jouez les bons morceaux aux bons moments, vous allez faire kiffer votre public, même si vos transitions ne sont pas au top 😉

 

Quand on débute en DJing, on utilise souvent un logiciel comme Virtual DJ, car c’est la solution la plus accessible pour démarrer…

Et on a vite fait de vouloir essayer les effets, de lancer des samples, ou encore d’utiliser la fameuse touche « SYNC »…

 

Abstenez-vous et restez focalisé sur l’essentiel, le basique, le plus important, afin de le maîtriser plus rapidement 😉

Vouloir apprendre à mixer pour une raison foireuse :

Clairement, si ce n’est pas pour la passion, l’amour, le kiff pour la musique électronique et pour partager ça avec des gens, ne vous mettez pas à mixer !

Certaines personnes veulent devenir DJ parce que « c’est cool », c’est le truc à la mode, ça permet d’attirer les nanas, ou encore pour gagner de l’argent…

 

Ces raisons sont mauvaises si vous comptez exceller en DJing, mais c’est aussi vrai dans d’autres domaines comme le sport ou l’entrepreneuriat.

Tout simplement parce qu’elles ne sont pas assez fortes, pas assez puissantes pour durer sur le long terme.

Si vous voulez devenir bon dans un domaine, vous devez affronter des obstacles, des moments difficiles, et votre persévérance est mise à l’épreuve de nombreuses fois…

Si vous n’avez pas une motivation suffisante, un moteur assez fort, ça ne fonctionnera tout simplement pas pour parvenir à un bon niveau !

Croire qu’il faut avoir l’oreille musicale pour devenir un bon DJ :

Bien sûr, si vous avez l’oreille musicale avant de vous initier au DJing, ça aide !

Si vous commencez à mixer après 15 ans de piano, vous avez clairement une longueur d’avance par rapport à quelqu’un qui n’a jamais joué d’aucun instrument !

 

Mais si, comme moi, votre sensibilité musicale est complètement pourrie à la base et que vous n’avez aucune notion dans ce domaine, rien n’est perdu !

Vous allez juste devoir prendre plus de temps pour exercer votre oreille afin de mieux discerner les différents types de sons, de notes, d’instruments…

 

Ça va venir avec le temps à force d’écouter des centaines et des centaines de titres, de vous intéresser à des styles musicaux complètement différents, et aussi en vous mettant à composer des morceaux !

 

Avoir peur de l’échec :

Pour réussir dans n’importe quel domaine, vous allez devoir échouer…

Et de nombreuses fois, c’est normal, c’est le processus obligatoire par lequel il faut passer pour progresser.

Le but c’est d’apprendre de vos échecs systématiquement, et de toujours penser positif et constructif…

 

Si vous vous tapez une belle « croûte » en public (par exemple si vous n’avez pas eu le temps d’enchaîner sur le morceau suivant avant la fin de celui en cours de lecture), vous vous tapez la honte…

C’est sûr, c’est douloureux sur le moment, mais si vous tournez cette expérience en positif, vous allez en apprendre une leçon…

Et la prochaine fois vous ferez le nécessaire pour éviter que ça se reproduise ! 😉

 

Donc n’ayez pas peur de l’échec, voyez-le comme une opportunité d’apprentissage.

Et rappelez-vous que les plus grands DJ sont aussi passés par là…

C’est l’jeu ma pauv’ Lucette :p



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...