Pourquoi les DJ ne Devraient Jamais s’Arrêter de DANSER :

Ouais le titre de cet article sonne un peu bizarre…     🙂

Je voulais vous partager une réflexion que j’ai depuis déjà plusieurs années, une sorte d’observation que vous avez peut-être aussi faite…

 

J’ai remarqué que, souvent, quelqu’un qui se met à faire du son (pour devenir DJ et / ou producteur) passe moins de temps sur le dancefloor qu’avant de s’y initier…

Et plus ces personnes progressent et s’investissent dans leur passion, plus ce constat devient flagrant.

Bien sûr, ce n’est pas le cas de tout le monde, mais des fois on dirait qu’il se forme une sorte de « séparation » entre « ceux qui profitent du son » (les danseurs, le public) et « ceux qui jouent le son » (les DJ, livers, musiciens, créateurs de morceaux…).

Et je trouve ça bien dommage !

 

Pour ma part, je passe toujours beaucoup de temps sur le dancefloor (en particulier en teufs, surtout si je ne mixe pas !    🙂    ), comme n’importe qui du public.

Voici pourquoi vous ne devriez jamais vous arrêter de danser et de profiter du son :


dj producteur mao

Rappelez-vous ce qui vous a fait kiffé à l’origine !

Avant de vous mettre à la compo ou au mix, vous avez sans doute pris votre pied plusieurs fois sur un dancefloor…

Et c’est peut-être ces moments-là qui vous ont donné la volonté, l’envie de faire du son pour faire passer du bon temps à d’autres personnes.

Pour transmettre VOTRE vision de la musique, pour exprimer VOTRE « personnalité musicale »…

Bref, en dansant, en profitant du son quand vous êtes en soirées, vous vous remettez dans cet état d’esprit que vous aviez à l’origine…

Faites-vous KIFFER, laissez-vous porter, et « envolez-vous » pour mieux faire kiffer d’autres gens par la suite !    🙂

Dansez pour mieux analyser le son :

Quand vous êtes en soirées, vous passez peut-être beaucoup de temps à analyser le son :

– comment le DJ passe d’une track à l’autre,

– comment il valorise tel drop pour que ça pète au maximum et que ça excite le public,

– comment l’acoustique est gérée (marque et disposition des enceintes et caissons de basse, placement des retours…),

– quel matos de mix le DJ / liver utilise,

– comment le kick / basse a-t-il été créé (compression en sidechain ? Ducking ? Triple oscillateur ? …).

 

Bref, c’est le genre de questions que je me pose systématiquement, que je le veuille ou non…

Ça vous parle ? 🙂

Et en fait le meilleur moyen d’analyser le rendu et l’impact d’un son c’est de se trouver au milieu du dancefloor (suivant l’acoustique), pour ne pas être trop prêt des enceintes, et profiter de l’équilibre gauche / droite.

En dansant (plutôt que de scotcher à côté des platines), vous vous rendez mieux compte du rendu final du son sous tous ses aspects.

 

Vous le ressentez tel que le ressentent les gens du public (vous pouvez également observer leur comportement), et vous pouvez donc mieux comprendre / apprécier ce qui fonctionne (et ce qui ne fonctionne pas).

Cela vous aide à trouver des idées d’améliorations pour vos sets DJ, vos compos, vos astuces pour créer du désir chez votre public…

 

Dans ces moments-là, vous pouvez penser ou découvrir des techniques de mix avancées et « sophistiquées », comme je vous en dévoile dans la formation DJ « Le Dojo »…

En particulier :

– dans le Niveau 2 pour apprendre à faire évoluer vos sets en fonction de leur durée (et faire en sorte que votre public reste accro à votre son),

– dans le Niveaux 3 avec la technique « passe-partout » facile à appliquer (et utilisée par des DJ pros, démo vidéo à l’appui),

– dans le Niveau 5 pour apprendre à passer d’un style musical à l’autre de manière imperceptible (pour bluffer votre public),

 

N’hésitez pas à prendre des notes immédiatement dès que vous avez des idées, avant de les oublier !    😉

ENJOY !    😀



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici