Le NOUVEAU Contrôleur DJ de Chez Roland : le DJ-808 :

Roland s’est associé à Serato pour nous sortir un « contrôleur DJ » d’un tout nouveau genre, une première sur le marché…

En fait, il ne s’agit pas juste d’un simple contrôleur USB comme d’autres constructeurs en ont déjà sortis.

 

Le DJ-808 innove en intégrant un séquenceur (boîte à rythmes) et un processeur vocal, en plus de tous les contrôles MIDI classiques permettant d’utiliser un logiciel DJ.

Cette bécane relie alors les deux mondes du hardware et du software, afin de nous faire profiter du meilleur des deux…

 

Voici le DJ-808 en détails :


controleur dj 808

Caractéristiques spécifiques du contrôleur DJ-808 :

Voici un résumé des fonctionnalités particulières de ce contrôleur DJ :

 

– 2 decks « physiques » mais possible d’en gérer 4 en Dual deck.

 

– Mixer 5 voies : 4 voies normales (avec potard de réglage d’effet et VU-mètre) + 1 voie pour la boîte à rythmes avec son fader dédié.

 

– 3 réglages de courbe pour les line-faders et pour le cross-fader.

 

– Multi-effets (noise, dub echo, filter et jet) assignables aux différentes voies du mixer.

 

– Jog-wheels (non motorisés) avec repères lumineux au centre (pour voir le temps restant sur la track) et différentes options (mode vinyl, reverse…).

 

– 8 pads lumineux (sensibles à la vélocité) par deck avec différents contrôles (hot cues, roll, slicer, sampler…).

 

– Contrôle des boucles (loops) par deck (auto loop, loop shift, in / out…).

 

– Boutons Key Sync et Key Shifting par deck pour gérer Serato Pitch’n Time DJ.

 

– 4 potards + 4 boutons par deck pour gérer les effets.

 

– Section séquenceur TR-S complet (16 pas) qui reproduit les sons des boîtes à rythmes TR-606, 707, 808 et 909, avec contrôle des effets, des banques de samples (32 au total) dans Serato…

4 faders sont prévus pour gérer le volume des drums (bass, snare, closed hit hat, open hit hat).

Réglage de l’attack et du decay via des potards dédiés, synchronisation du tempo…

 

– Section pour la gestion du micro avec EQ low / high, fonction ducking…

Le processeur vocal (le VT Vocal Transformer) permet d’agir sur le réglage du pitch (dont auto pitch pour accorder automatiquement votre voix au morceau joué !) et de la reverb…

 

– 4 entrées ligne + 2 entrées phono + 1 entrée micro.

 

– 2 sorties master (XLR et RCA) + 1 sortie booth (gros jack).

 

– 2 sorties casque : 1 gros jack et 1 petit jack avec réglage de la séparation (mono split ou stéréo).

 

– 1 sortie MIDI.

 

– 2 ports USB Aira Link pour synthés et instruments Roland.

 

– 1 port UBS-B.

 

– Carte son 24 bit / 96 kHz.

 

– Ce contrôleur DJ est livré avec les logiciels Serato DJ et Pitch’n Time.

 

>>> Démo :

 

 

 

 
>>> Voir la fiche technique complète du DJ-808.

Ce que vous pouvez faire avec le contrôleur DJ-808 :

Voici quelques idées de techniques de mix ou de manœuvres que vous pouvez tâter :

 

– Jouer en « finger drumming » avec les pads, pour rejouer une mélodie note par note en temps réel, ou encore pour créer un roulement de snare / kick / hit hat à la volée…

 

– Faire varier la tonalité d’un son en utilisant les pads et la fonction key shift.

 

– Scratcher avec les jog-wheels de faible latence, tout en changeant les sons à scratcher rapidement grâce aux pads.

 

– Lancer et triturer des effets par dessus un noise, pour créer par exemple un FX « uplifter » (un effet de montée, comme ceux que vous pouvez télécharger dans le Pack de Bienvenue).

 

– Utiliser en parallèle la boîte à rythme du DJ-808 avec des samples provenant de Serato DJ.

 

– Utiliser deux decks en même temps grâce à la fonctionnalité Dual Deck, pour par exemple scratcher deux sons différents, en même temps, de la même façon, avec une seule main…

 

– Chanter ou lâcher des sons de votre voix (ou de celle d’un MC), et les triturer (reverb, pitch…) en temps réel.

 

– Vous pouvez liver (sans jamais mixer de vrais morceaux), mais il vous faut alors un autre contrôleur MIDI pour avoir assez de possibilités (comme vous pouvez le voir dans la deuxième vidéo ci-dessus).

 

– Connecter des instruments externes en MIDI et / ou en USB.

 

– Utiliser le mixer du DJ-808 avec des platines CD et / ou vinyles.

Le contrôleur DJ-808 vaut-il vraiment le coup ?

On peut se poser la question sachant qu’il est quand même vendu à un prix élevé pour un contrôleur USB…

Bien sûr, la qualité de la boîte à rythmes (et sans doute de l’ensemble du matériel) n’est pas à remettre en question.

Le gros intérêt à mon sens c’est de pouvoir combiner le potentiel d’un logiciel DJ (Serato en l’occurrence) avec la qualité et la fiabilité du hardware (pour la boîte à rythmes et le processeur vocal).

Maintenant, je ne suis pas sûr que cette approche convienne à beaucoup de monde… A voir.

 

Au niveau de l’usage, je ne pense pas qu’il arrivera à séduire des fans de Traktor et ses fameux Remix decks, qui permettent de gérer des samples et / ou des boucles en restant synchronisés sur les morceaux en cours de lecture.

D’autant plus que pour le même budget, on peut s’offrir un contrôleur Kontrol S8 de chez Native Instruments, qui permet de gérer les Remix Decks (et / ou des Stems) avec des faders dédiés…

 

En tout cas, c’est une bonne chose de voir un constructeur innover de cette manière, et peut-être que ça donnera des idées à d’autres pour en faire de même…    🙂



Tu souhaites aller plus loin en production musicale ? Télécharge le Pack de Bienvenue M.A.O. (offert) : clique ici


Tu souhaites aller plus loin en mix DJ ? Télécharge le Pack de Bienvenue DJing (offert) : clique ici


Envie de passer (rapidement) à la vitesse supérieure ? Découvre nos formations M.A.O. et DJing : clique ici