Comment Mixer sur Vinyles en Étant (VRAIMENT) à l’Aise :

Si vous mixez sur platines vinyles, vous avez déjà eu un aperçu des petits tracas qui sont inhérents à ce support, mais qui en font aussi son charme ^^

La qualité et l’usure éventuelle de votre matériel DJ joue bien sûr son rôle concernant votre facilité à mixer correctement

Par exemple, avec des platines haut de gamme, vous avez un moteur puissant qui vous permet de recaler vos tempos avec précision, ou encore de scratcher tranquillement sans ralentir le plateau

Mais quelque soit le modèle de vos platines vinyles, vous pouvez maximiser sa facilité d’utilisation avec ces quelques conseils :


comment mixer vinyles

Réglez vos platines vinyles soigneusement

Vérifiez qu’elles soient bien réglées de A à Z :

– Positionnez vos platines bien à l’horizontal : utilisez un niveau à bulle si vous avez un doute quant au support sur lequel elles sont posées, et / ou ajustez la hauteur de leurs pieds en conséquence.

– Gérez vos contre-poids pour appliquer une force suffisante sur les cellules pour ne pas qu’elles sautent pendant vos wool-ups et vos baby-scratches.

Mais n’abusez pas non plus pour éviter une usure prématurée de vos diamants et de vos sillons !

Vous pouvez aussi, suivant le modèle de vos platines DJ, ajuster la hauteur du bras pour ajouter – ou non – du poids sur la cellule.

Réglez l’anti-skating pour éviter que la cellule ne se barre trop facilement du sillon pendant la lecture !

– Vérifiez que la masse des deux platines soient bien reliées à la terre, afin d’éviter tout bruit de fond pendant votre session.

Quand vous mixez en public, pensez à bien checker tous ces éléments AVANT de démarrer votre session    😉

Limitez au maximum les problèmes d’acoustique

Deux choses à gérer concernant la gestion de l’acoustique quand vous mixez sur vinyles :

– Optimisez au mieux le rendu sonore pour pouvoir discerner clairement l’attack des instruments présents dans vos titres, c’est-à-dire l’impulsion de leur note.

Notamment pour les éléments de batterie (kick, snare, crash…) sur lesquels vous vous appuyez pour caler le tempo.

Si vous mixez en public et que vous n’entendez pas bien le son émis par les enceintes de retour parce qu’il est trop couvert par celui de la façade, vous aurez plus de mal à caler le tempo et à mixer.

Dans ce cas-là, ajustez le volume des retours et / ou mixez au casque !

– Les platines vinyles sont sensibles aux vibrations

Limitez donc ces dernières en isolant les platines au maximum, par exemples en posant leurs pieds sur un coussin d’air (Freefloat) ou sur des balles de tennis coupées en deux.

Si vous avez du larsen de basses, éloignez vos platines des enceintes et / ou baissez le volume des retours surtout dans les basses    😉

Si cela vous arrive en plein mix, faites régulièrement des coupures de volume très brèves en utilisant le fader de la voie concernée. Cela provoque une « pause » provisoire dans le larsen.

Check ça aussi, c’est du lourd : Pressage Vinyle – Présentation de Diggers Factory

Prenez garde à l’usure de votre matériel DJ

Avec les platines vinyles, ce n’est pas toujours évident de savoir si un élément est suffisamment usé pour être remplacé, surtout si vous êtes habitué à vous en servir tous les jours.

Vous pouvez penser à remplacer le diamant de vos cellules quand vous remarquez qu’elles sautent un peu trop facilement du sillon malgré le poids normalement suffisant appliqué à la cellule.

Quand c’est suspect, faites des tests avec d’autres cellules (neuves de préférence !) pour déterminer si le problème vient des diamants ou des disques qui auraient pu prendre une poussière.

Pour cette raison, prévoyez toujours au moins une cellule de rechange à garder à portée de main quand vous mixez en public !

Dans le même ordre d’idée, vérifiez l’usure du fader de pitch de vos platines en faisant des tests de précision pour savoir s’il est encore fiable ou plus vraiment.

Faites notamment attention à comment il se comporte dans la zone autour du 0%, car si vous avez un modèle de platine vinyle avec un cran (ça fait « clic » quand le fader passe dessus), l’usure potentielle à ce niveau là est d’autant plus grande !

C’est le cas par exemple sur les Technics SL1200 mk2, mais ce cran à 0% a été supprimé sur les modèles suivants, comme les mk5 ^^

Faites en sorte de perdre le moins de temps possible quand vous mixez

Mixer sur vinyles implique de ne pas pouvoir vous servir de points CUE pré-enregistrés, comme c’est le cas sur certaines platines CD ou sur des logiciels DJ comme Traktor.

De plus, le fait de devoir enlever un disque de la platine, de le ranger dans sa pochette, de sortir le suivant et de le placer sur le plateau pour l’écouter au casque demande plus de temps que si vous étiez sur CD ou sur logiciel.

Vous devez donc prendre cela en considération pendant vos sessions, et faire en sorte d’aller le plus vite possible dans ce genre de manipulations.

Pour cela, vous pouvez avoir anticipé vos disques pour qu’ils soient prêts à l’emploi, avec votre bac placé à portée de main.

Vous pouvez aussi suivre une playlist pré-définie pour savoir en avance quel titre passer après quel autre…

Vous pouvez alors ranger vos bébés dans l’ordre de passage dans lequel vous allez les mixer, pour gagner encore plus de temps ^^

… Sauf si vous préférez laisser libre cours à l’improvisation spontanée pendant votre session    😉



Découvre le Cursus Intégral DJ Producteur : clique ici pour voir...