Comment Mixer en Enchaînant Après le Set D’UN AUTRE DJ :

Quand vous mixez en public, vous devez enchaîner après un autre DJ (ou « liver »), sauf cas particulier, par exemple si vous assurez le set de warm-up…

Et pour bien gérer votre transition, vous pouvez appliquer différentes techniques de mix suivant les contraintes qui vous sont imposées, et le résultat que vous voulez obtenir.

 

Voici quelques idées pour y arriver à tous les coups :


comment mixer set dj

Mixez au tempo :

Si le DJ précédent joue un style musical proche du votre, et avec un tempo qui est voisin de celui duquel vous comptez jouer votre premier morceau, vous pouvez mixer en calant son tempo.

La difficulté réside dans le fait que vous ne connaissez pas forcément le dernier titre joué par l’autre DJ, vous devez donc rester particulièrement attentif à ses phrases musicales (début et fin).

L’avantage de cette technique c’est que la transition est totalement transparente et naturelle pour le public.

Lancez une intro :

Vous pouvez lancer l’intro du premier morceau de votre set au bon moment, par exemples :

– lorsque le dernier titre du DJ précédent arrive à sa fin,

– lorsque vous sortez le dernier titre du DJ précédent en appliquant une technique de mix telle qu’un wool-up, un motor-off, une boucle lue de plus en plus rapidement en jouant du pitch…

 

Un avantage de cette technique c’est que vous commencez votre set exactement depuis son tout début (l’intro), et au tempo que vous voulez précisément (avec le pitch à 0%, ou plus, ou moins selon votre besoin…).

Un autre gros atout c’est que vous pouvez enchaîner n’importe quel style musical après n’importe quel autre joué par le DJ précédent !

 

Cette manœuvre est aussi intéressante si vous voulez que le public sache qu’il y a un changement de DJ, puisque vous faites ressentir la coupure avec le set précédent.

En alternative, vous pouvez jouer un « DJ drop » au lieu de l’intro d’un titre, ou même enchaîner les deux l’un après l’autre !     🙂

 

Enfin, pensez à bien régler le volume de votre premier titre en avance, sur un passage chargé en instrus, et non pas sur son intro (qui risque de ne pas être représentative du volume « normal » du titre) !

Lancez votre titre en « cut sec » :

Pour cette technique, un bon timing est crucial, et si c’est bien fait, ça peut vraiment bluffer votre public !

L’idée c’est d’attendre le bon moment du dernier morceau joué par le DJ précédent pour lancer votre premier titre à plein volume, sur le premier temps d’une boucle bien choisie.

La transition se fait via un « cut sec », c’est-à-dire que vous coupez totalement et brusquement le volume du titre sortant avec le fader et, en même temps, vous montez à fond celui du titre entrant.

Vous pouvez aussi passer de l’un à l’autre en utilisant le cross-fader     😉

 

Si vous voulez voir ce que ça donne concrètement en vidéo (et avec des explications bien plus détaillées), rendez-vous dans le cours DJ n°2 de la formation « Padawan »

Vous allez y trouver 10 techniques de mix décortiquées jusqu’à l’os pour que vous puissiez les maîtriser en quelques jours seulement    😉

 

 

Exemple de timing pour cette manœuvre :

Le titre 1 (du DJ précédent) arrive à un break => au lieu de le laisser tourner, vous le coupez d’un coup, tout en lançant le titre 2 (le premier de votre set) sur le premier temps d’un break    🙂

 

Si vous pouvez utiliser des points « Cue » et en plus un « fader start » sur votre table de mix, la manœuvre devient très facile à réaliser    😉

Cette technique vous permet de passer d’un style musical à l’autre facilement, naturellement d’un point de vue de structure des boucles, et vous pouvez aussi passer d’un tempo à un autre très différent !

 

Amusez-vous bien   🙂