Les 4 Piliers De La Réussite Pour Devenir DJ Producteur Pro :

devenir dj pro formation


Je voudrais te partager une réflexion que j’ai eu récemment sur les critères nécessaires à la réussite d’un projet ou d’une entreprise, que ça soit dans le domaine de la musique électronique (DJing, M.A.O.…) ou dans tout autre domaine.

On ne va pas aborder des aspects techniques ou d’organisation en particulier : ça va être une approche plus globale et plutôt théorique, mais tu vas voir qu’il y a une logique derrière tout ça.

 

J’ai relevé 4 piliers indispensables à toute réussite : si l’un de ces piliers est défaillant ou absent, c’est l’ensemble du projet qui a des chances de se casser la gueule.

Ces piliers doivent donc fonctionner ensemble, être alignés et cohérents.

Les voici en détails :

L’intention :

C’est le point de départ.

L’intention que tu émets guide la direction à suivre, et détermine le but à atteindre.

Tu peux imaginer la vision idéale de ce que tu veux faire ou obtenir, et clarifier les étapes intermédiaires nécessaires à sa réalisation.

 

Par exemples, ton intention peut être de sortir une nouvelle track par mois, ou de décrocher 10 bookings d’ici un an.

Tu peux alors te pencher sur comment avancer dans la bonne direction, et décrire les actions et les habitudes à mettre en place pour y arriver.

Te fixer des objectifs SMART (= Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, et Temporels) peut t’aider à t’organiser et à te motiver pour passer à l’action (on y revient dans une minute).


Les émotions :

C’est un aspect hyper important à toute réussite, voire clairement déterminant, j’en suis convaincu !

Et pourtant, on n’en parle pas beaucoup dans le milieu du développement personnel et de l’organisation de projet.

 

Les émotions peuvent être très puissantes chez les humains : en bien ou en mal !

C’est-à-dire que si tu es poussé et motivé par des émotions positives, favorables et encourageantes concernant l’atteinte de ton objectif, ça va carrément t’aider, voire te propulser, pour passer massivement à l’action…

… et pour persévérer sur le long terme !

 

Sur le chemin de la réussite, on est forcément confronté un grand nombre de fois à des obstacles à surmonter…

… et, souvent, on doit se ramasser des échecs, qui peuvent être douloureux.

Des fois, à répétition.

Donc c’est dur à encaisser : être soutenu par des émotions positives et encourageantes est clairement en ta faveur dans ce genre de situations !

 

Imaginer le résultat attendu peut t’aider à favoriser des bonnes émotions (exemples : ressentir de la joie et de la fierté en voyant ta liste de morceaux sortis sur Spotify !

Ou encore : ressentir un énorme kiff en foutant le feu à un dancefloor ! ^^ ).

 

 

 

A l’inverse, dès que tu doutes de toi, de tes compétences, de ta capacité à atteindre ton but, ça devient encore plus dur d’y arriver.

Quand tu sens que tu patauges, que tu ne progresses plus ou pas assez vite, ou que tu es déçu du manque de résultats, ça peut plomber le moral, et donner envie de tout abandonner…

Je suis passé par là (en musique, en business, dans d’autres domaines…), toi aussi peut-être, et tu sais quoi ?

C’est pas ces déceptions qui vont nous faire lâcher le morceau !

On persévère en mode pitbull, on est des Guerriers, on n’abandonne JAMAIS !   😉

 

Tout ça pour dire qu’il faut faire le nécessaire pour se sentir bien sur le plan émotionnel, sinon on doit nager à contre courant, et c’est pas la meilleure chose à faire !

 

Exemple : tu rêves de mixer en festivals, génial !

Mais tu sais aussi que jouer en public te fait flipper, donc t’imaginer en train de mixer devant des milliers de personnes te créé un blocage émotionnel, genre une peur atroce…

… dans ce cas-là, construis ta solidité émotionnelle d’abord en étant à l’aise devant 50 personnes, puis devant 100 personnes, puis 200…

L’idée c’est d’y aller étape par étape, à ton rythme.   😉


Le contexte :

Ton intention est claire, et tes émotions sont favorables : super !

Est-ce que ça suffit pour réussir ?

Pas du tout, car le contexte joue un rôle majeur !

Si tu fais tout comme il faut, mais que le contexte n’est pas favorable, il y a de grandes chances que le projet n’aboutisse pas.

 

Exemple débile mais explicite : tu sors des tracks et des mixes DJ régulièrement, tu communiques beaucoup sur les réseaux sociaux, tu contactes des managers, des bookers et des programmateurs de soirées dans l’espoir de décrocher des bookings…

… tu fais le nécessaire, tu bosses dur, mais rien ne se passe, pas moyen de trouver la moindre date…

Cette situation, en contexte de pandémie, de confinement, et donc de fermeture des établissements (discothèques, salles des fêtes…), est normale : le contexte fait avorter toute tentative de prestation scénique.

 

Un autre exemple de contexte défavorable : tu déchires aux platines, mais tu ne connais personne dans le game pour t’inviter à mixer à des soirées.

Tes opportunités potentielles sont limitées aux gens que tu connais directement : apprends à te connecter aux bonnes personnes pour développer ton réseau de contacts (on voit ça en détails dans le cursus DAMIAN ROCKS WARRIOR TRAININGS – Partie 2 : Carrière Pro, Bookings & Fanbase).


Les actions :

Le quatrième pilier qui est évident, mais tellement important que je vais lourdement insister dessus !

Pour réussir, il faut passer à l’action MASSIVEMENT…

… et régulièrement, en persévérant sur le long terme.

Ça paraît bateau de dire ça, mais trop d’apprentis DJ ou producteurs sous-estiment le travail et les efforts requis pour devenir excellent dans ce milieu.

 

Déchirer sur les aspects artistiques et techniques du mix DJ et de la production musicale, ça ne se construit pas en deux jours…

Et tu sais quoi ?

Pour devenir DJ producteur pro, avoir du talent ne suffit pas.

Mais genre, pas du tout !

 

Il faut aussi (et surtout) charbonner sur les aspects business, comme le branding, le marketing musical, la vente de tes prestations, augmenter tes cachets, faire grossir ta fanbase…

Sinon, comment veux-tu avoir de la visibilité sur les réseaux sociaux, acquérir des nouveaux fans qui vont te soutenir, et, à terme, vivre de ta musique ?

Le développement de carrière artistique pour devenir pro est un chemin long et fastidieux…

… donc si tu souhaites accélérer ta progression en te formant sérieusement, jette un œil au cursus de 9 mois : DAMIAN ROCKS WARRIOR TRAININGS – Partie 2 : Carrière Pro, Bookings & Fanbase en cliquant ici.