Cours DJ Pour Débutants : Comment MULTIPLIER vos Bookings :



NOUVEAU : Le Pack de Bienvenue M.A.O. (GRATUIT)

Guide de Démarrage + 4 Vidéos + Banque de Sons + Bonus !

>>> Pour Tout Savoir MAINTENANT, c'est ICI...


Si vous démarrez en DJing, vous avez probablement très peu d’opportunités pour mixer en public…

En tout cas, vous aimeriez sans doute en avoir plus, pour pouvoir jouer dans des soirées de plus en plus grosses !

 

Le problème c’est que, hormis votre niveau en DJing, vous n’avez peut-être pas les contacts qu’il faut pour vous inviter à mixer à des événements.

C’était mon cas quand je débutais, et ça me saoulait pas mal car j’avais vraiment envie de mixer en public plus souvent, normal ! :-/

 

Si vous vous reconnaissez dans cette situation, la suite devrait vous plaire :


cours dj organiser soiree

Développez votre réseau :

Pour avoir plus de chances que quelqu’un vous invite à mixer à une soirée, vous devez développer votre réseau de contacts en permanence.

Vous pouvez aller à la rencontre de DJ, d’organisateurs de soirées, de personnes impliquées dans la musique électronique par différents moyens.

 

Sur internet, ça peut être en rejoignant des groupes sur Facebook, ou des forums.

Dans la « vraie vie », vous pouvez aller plus souvent en soirées dans lesquelles vous pouvez potentiellement rencontrer des gens intéressants.

 

L’idée c’est de développer et d’entretenir vos relations dans le milieu, comme une sorte « d’investissement potentiel » pour le futur.

Faite-le, bien sûr, en restant authentique, honnête, pas uniquement par intérêt, et sans faire le lèche-cul !

 

Donc tout ça c’est bien, mais ça ne règle pas le problème quand vous démarrez de zéro…

Vous avez donc besoin d’un « hack », d’un système plus efficace, plus puissant et plus rapide pour mixer en public régulièrement

Passez tout de suite au niveau supérieur :

Le truc que je vous propose, et qui a complètement fonctionné pour moi, c’est d’organiser vous-même des soirées…

Mais par n’importe comment : il s’agit de créer un concept de soirées unique, qui soit mémorable pour les participants, et qui soit facilement reproductible.

 

Un concept qui vous permette de jouer 1 ou 2 sets systématiquement, et de vous assurer d’avoir du monde sur le dancefloor quand vous mixez

Alors, bien sûr, il y a du boulot pour mettre ça en place, ça demande du temps et de l’investissement, mais vraiment ça en vaut la peine !

 

En organisant des soirées, c’est VOUS qui choisissez qui vous voulez faire jouer, et la fréquence à laquelle VOUS mixez en public (par exemple : 1 fois par mois).

Vous n’êtes plus là à espérer qu’on vous book : c’est les autres DJ qui viennent vous demander de mixer à VOS soirées !

Naturellement, vous allez multiplier vos contacts, car vous pouvez potentiellement aider ces autres DJ à mixer en public plus souvent, à se faire connaître…

Ça change complètement la donne comme vous pouvez l’imaginer !

 

A l’époque où j’organisais des free parties avec mon crew (Z.A.T. sound system), ça m’a permis de mixer en public bien plus de fois que si j’étais resté dépendant des autres organisateurs !

On a ainsi pu rencontrer d’autres orgas, d’autres DJ, producteurs, liveurs, et faire des alliances pour poser du son à 2 ou 3 sound systems 🙂

 

Si vous voulez un sérieux coup de main pour mettre en place votre concept de soirées, regardez le cours DJ n°5 de la formation Padawan »

Vous allez y trouver tous les conseils que je peux vous fournir, avec des idées et des astuces pour assurer vos soirées, et vos prestations en tant que DJ !

>>> Tout est ici : http://la-guerre-des-potards.com/formation-dj/

Pour aller plus loin :

Quand vous prenez les choses en main de cette façon, vous devenez indépendant des autres organisateurs d’événements, ce qui n’empêche aucunement de vous faire booker ailleurs, bien au contraire !

Vous pouvez vous associer à d’autres organisateurs de soirées et / ou sound systems (si vous êtes dans le milieu des teufs) pour organiser des soirées de plus grande envergure, et rencontrer du monde par la même occasion !

 

Si votre sound system, votre asso, votre « crew » a déjà une certaine expérience ou une bonne notoriété, vous pouvez organiser des soirées en partenariat avec des labels.

C’est grâce aux soirées (légales ^^) qu’on a organisé (avec l’asso dont je fais parti : Les Durs d’Oreille) que j’ai pu côtoyer des artistes renommés dans le milieu (NeuroKontrol, Paranoiak, Adrenokrome, Pattern J…).

 

On avait fait une soirée en partenariat avec le label Astrofonik pour leurs 10 ans, et une autre avec le label Absolute Record

C’est via des potes que j’ai rencontré à l’une de ces soirées que j’ai pu mixer au Zénith de Nancy en 2014, l’un de mes plus importants bookings ! 🙂

 

Bon courage 😉